Lettre ouverte à ma foi

J’avais rédigé ce texte lors de la fin des débats sur le mariage pour tous. Je le trouve toujours d’actualité suite au recul de l’Espagne sur le droit à l’avortement que l’on sait fortement inspiré par l’Eglise.

Très chère Eglise,

J’ai grandi dans une famille catholique, pratiquante.
Tu étais très importante pour ma grand mère, par conséquent tu l’étais pour moi. Je me souviens encore de ces après midi d’orage, lovée contre elle à l’écouter parler de toi. Combien tu étais grande, tolérante et aimante. Et moi je me disais que si cette femme, ce modèle de valeurs et de gentillesse se basait sur toi pour dicter sa vie, alors tu étais forcément quelqu’un de bien.

Le problème de l’enfance c’est qu’un jour il faut grandir. Elle est partie et une partie de ma foi en toi avec elle. Mais tu sais je me suis quand même accrochée à toi dans mes moments les plus sombres. Je suis du genre fidèle.

Puis je t’ai entendue. Loin d’un signe d’amour je t’ai entendue cracher ta haine.
Ça a commencé petit bras. L’avortement est un crime capital, le droit à la vie et tout ce qui va avec. J’me suis dis que tu fatiguais un peu, que tu t’étais juste égarée, accrochée à des préceptes éculés faute de savoir te renouveler. Puis j’ai été moi meme confrontée à ce choix de vie. J’ai choisi de mettre un coup de couteau dans le contrat qui nous liait, mais j’me suis dis que t’allais me pardonner, Dieu est amour et puis tu m’voyais vraiment à cette époque devenir mère? Le problème c’est que tu m’as pas vraiment pardonnée. Enfin moi tu sais au fond je m’en fiche. Mais le jour ou tu n’as pas pardonné à une enfant, un bébé, comme ceux dont tu prétends protéger la vie, violée par son beau père d’avoir avorté pour ne pas laisser sa vie dans une salle d’accouchement tu m’as vraiment fait vomir.

Mais bon ma mémoire peut me jouer des tours. Alors comme le ciel ne m’étais pas tombé sur la tête, le jour j’ai enfin été prête à avoir des enfants je les aient baptisés. Je voulais qu’ils grandissent en ton sein, avec les valeurs auxquelles je croyais encore. On était plus ou moins en bon termes, un peu comme un vieux couple.

Puis un jour t’es allée trop loin.
T’as voulu prétendre que certaines personnes devaient être soignées parce que leur amour n’était pas beau. T’as laissé tes enfants exprimer leur haine, leur homophobie. T’as encouragé la haine par ton silence quand ce n’était pas par tes paroles relayées par les foules. Ce jour là est gravé en moi tu sais. J’ai écouté des prêtres parler des homosexuels, j’ai écouté ces enfants formatés à cracher le venin de leurs parents et je t’ai vue derrière savourer tout ça.

J’ai regardé mes enfants, le portrait de ma grand mère. J’me suis dis que cette fois c’était fini. Tu m’as donné trop de coups, et moi les coups j’les encaisse pas je les rends. J’ai signé les papiers du divorce, de l’apostasie pour être précise. Parce que tu vois mes enfants ne grandiront jamais dans la haine. Dans la haine de ce qu’ils seront peut être un jour, ou la haine de ce que seront peut être leurs amis, leurs collègues, leurs cousins ou cousines.

Mais tu sais le pire, ce que je ne te pardonnerai jamais, c’est que ce jour là j’ai eu l’impression que tu trahissais ma grand mère, qui s’est battue sa vie entière pour les gens différents sexuellement, socialement, pour tous les exclus de la vie en général. Non ça vraiment, ce ne sera jamais pardonnable.

Tu t’es bien foutue de nous

Publicités

Une réflexion sur “Lettre ouverte à ma foi

  1. C’est exactement mon ressenti .
    Merci de l’avoir si bien exprimé .
    Cette haine et intolérance quand les principes premiers de cette religion sont  » Dieu est amour  » et « aimes ton prochain  » Ben ça m’ecoeure totalement . Avant la religion c’était une ligne de conduite que je voulais donner à mes enfants , aujourd’hui c’est si sectaire que je préfèrerais peut être ( ma décision n’est pas prise ) les en préserver .
    L’homophobie , l’anti avortement , l’anti capote quand des milliers de gens meurent du sida et tous ces combats actuels , de notre société ! On ne PEUT PAS nier ça ! Encore moins appeler à la haine .
    Et plus léger mais grave aussi : tu ne parles pas des bien-pensants ( parents de 8 gosses habillés coiffés tous idem , sortant de ces écoles privées ) qui te toisent de leur regard critique et font bien marcher leurs langues pendues ( parce que t’es en jupe , ou que tu es maquillée ( Ben oui tu bosses! ) , que ta gosse rie à gorge déployée … Alors que l’église ne juge pas normalement , dixit le passage sur Jésus et la prostituée !
    De ces soi-disants bénévoles du secours catho qui refusent les dons de vêtements ou de meubles parce que la flemme de trier mais qui acceptent les chèques pour pouvoir les déduire de LEURS impôts …
    De ces secrétaires de presbytère qui t’envoient chier quand tu demandes une date pour faire baptiser ton enfant ..tu comprends le prêtre a pas le temps !

Une remarque ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s