Dixit Bernie

martine societe

Vous connaissez Trust ?
– Si oui, vous êtes vieux / vieille.
– Si non, vous êtes inculte jeune.
Vous vous souvenez donc d’Antisocial, celles et ceux qui se souviennent donc ou qui ont un minimum de culture musicale.
Autant vous dire que j’ai gardé une tendresse particulière pour cette chanson, pas comme « Je veux », là de l’autre mal peignée, qui me donne juste envie d’éviscérer des chatons vivants ou de faire griller des bébés loutres.
Et comme je vous aime bien, sans vraiment vous connaître, c’est mon côté gentil voire un peu concon, voilà même le lien pour l’écouter ou la regarder, vous en profiterez pour apprécier les tenues, le jeu de tête et la gestuelle de Bernie Bonvoisin, qui doit être à l’hospice aujourd’hui. Agadez, clic-clic et hop, Antisocial. Comme par magie.

Tu bosses toute ta vie pour payer ta pierre tombale,
Comme tu veux. Et si tu te fais incinérer ? Tu bosses pour quoi, alors HEIN ? Tu es parti sur une rime en « al », donc je te propose de remplacer « payer ta pierre tombale » par « te payer un cheval ». Ou un orignal. Ou une cathédrale.
Tu masques ton visage en lisant ton journal,
Mais ça, c’est normal, un journal c’est grand du coup, quand tu le lis, on ne te voit pas. Sauf si tu lis un journal au format Schtroumpf.
Tu marches tel un robot dans les couloirs du metro,
Alors écoute, Bernie, dans ma Plouquie, je n’ai pas de métro, donc pas de couloirs, donc je marche dans les rues.
Les gens ne te touchent pas, il faut faire le premier pas,
Encore heureux que personne ne me touche, j’aurais bien trop peur d’attraper des maladies. Surtout en ce moment avec l’épidémie de gastro et parce qu’ils ne savent pas qu’il faut se laver les mains en sortant des cabinets.
Tu voudrais dialoguer sans renvoyer la balle,
En effet, je suis nulle au tennis. Mais je te prends au badminton quand tu veux.
Impossible d’avancer sans ton gilet pare-balle.
Présentement, je porte un gilet en 100 % laine mérinos, tout à fait seyant, qui ne m’empêche pas d’avancer, merci.
Tu voudrais donner des yeux a la justice
Ah non, mes yeux, je les garde.
Je suis phobique de tout ce qui a rapport avec les yeux. Cette phrase me soulève donc le coeur. Qu’on m’apporte une bassine sur le champ.

Impossible de violer cette femme pleine de vices.
Mon cher Bernie, le viol est un crime. Sachez-le.

Antisocial, tu perds ton sang froid.
Moi ? JA-MAIS.
Repense a toutes ces années de service.
Tu parles encore de mes services gagnants au badminton ?
Antisocial, bientôt les années de sévices,
Hé, non, ça fait mal les sévices !
Enfin le temps perdu qu’on ne rattrape plus.
Oui, c’est sans appel. Car le temps ça file vite et on ne peut pas l’arrêter non plus, comme le bus dans Speed. Ou Bellino II dans le prix d’Amérique.

Ecraser les gens est devenu ton passe-temps.
Pas du tout, j’adore regarder des bonnes séries et bouquiner, du moins quand mes enfants m’en laissent l’opportunité, donc à peu près jamais.
En les éclaboussant, tu deviens gênant.
Je n’éclabousse personne. Sinon, après, il faut passer la serpillière et j’aime pas trop trop.
Dans ton désespoir, il reste un peu d’espoir
C’est toi qui le dis. Je n’ai jamais pris ni anxiolytiques, ni antidépresseurs.
Sinon, c’est la mort au bout du chemin
Mais ON VA TOUS CREVER non ?
Celui de voir les gens sans fard et moins bâtards.
C’est vrai que photoshop biaise notre vision du monde. Bande de bâtards.
Mais cesse de faire le point, serre plutôt les poings,
De toutes les façons, je ne peux pas faire les deux en même temps. C’est donc assez logique.
Bouge de ta retraite, ta conduite est trop parfaite
Je ne suis pas encore à la retraite. Faudrait voir à pas déconner, mec. Et je ne conduis plus. Mais bientôt, je vais aller m’installer à la campagne et je vais devoir m’acheter une bagnole.
Relève la gueule, je suis là, t’es pas seul
QUOI MA GUEULE ?
Ceux qui t’enviaient, aujourd’hui te jugeraient.
Mais qu’est-ce que tu en sais ? Donne-moi leur 06 steuplé, je vais régler ça directement avec eux.

Publicités

3 réflexions sur “Dixit Bernie

  1. C’est fou ça j’ai écouté cette chanson cet après midi alors que je ne l’avais pas entendue depuis des années et là je tombe sur ton billet ! mon mec avait mis une sélection radio genre années 8à0 rock je sais pas quoi… en vérité j’aimais pas trop à l’époque mais aujourd’hui j’ai chanté à tue tête va comprendre !

Une remarque ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s