Ziggy, les connasses et la censure.

Je sais pas pourquoi je repense à ça aujourd’hui, certainement à cause de tous ces arriérés qui ont défilé récemment, mais il est arrivé un micro-événement il y a quelques années, micro parce que passé totalement inaperçu et pas si micro que ça quand même par sa signification.

J’avais environ 16 ans. Je vivais chez mon père avec ma connasse d’ex-belle-mère, son connard de fils et sa connasse de fille. Mais c’est pas ça le sujet. Ma connasse d’ex-demie-soeur donc, avait un an de moins que moi. Si je calcule bien, et si mes souvenirs sont pas trop foireux, elle devait être en tout début de lycée, certainement en seconde, au pire en 3ème. On partageait la même chambre (ô joie, mais c’est toujours pas le sujet) et donc quand elle faisait ses devoirs j’étais rarement loin.

Un jour que j’étais tranquillement en train d’écouter le Black Album de Metallica, dans le noir et à la lueur des bougies (j’étais HYPER joviale quand j’étais ado), voilà mini connasse qui me casse tout mon trip d’ado rebelle et torturée  sous prétexte qu’elle a une chanson à réviser pour son cours de musique. Ok, fait chier, mais si je la laisse pas faire je vais me faire démonter par maxi connasse, la reine mère.

Elle chante (faux). J’entends malgré moi parce qu’en vrai j’en ai un peu rien à foutre de sa chanson mais en même temps j’ai pas envie de lui abandonner mon territoire en quittant la chambre. Elle chante Ziggy, et bien que je sois pas franchement fan je réalise que non seulement je connais les paroles, mais qu’en plus elle se goure en la chantant.

– Mais qu’est-ce tu dis ? C’est pas « oui je sais il aime une autre fille » les paroles ! C’est « oui je sais il aime les garçons ! »
– Pfffff….n’importe quoi (qu’elle me sort cette connasse avec sa voix de connasse) je sais lire queumême eukééé ???
– Non mais c’est débile et ça rime même pas ! J’en suis certaine jte dis.
– Ah ouèèèè ?? Ben si t’es si maligne regarde !

…..

Et donc là, sous mes yeux complètement ahuris, je vois que la prof a simplement rayé le « les garçons  » pour le remplacer par « une autre fille ».
TOUT. VA. BIEN.
J’ai complètement halluciné. Bon inutile de préciser que la connasse elle voyait vraiment pas où était le problème. D’ailleurs je crois qu’elle me croyait carrément pas.

Je me souviens en avoir parlé à mon père, mais je sais pas si c’est allé plus loin. J’allais dans un autre lycée donc à mon niveau je pouvais rien faire, mais BORDAYL ! C’est archi grave quand même non ?!
Je veux dire elle est qui cette femme ? Prof de musique dans un lycée d’une petite ville, et elle s’accorde le droit de modifier les paroles d’une chanson, autrement dit elle décide seule du message à transmettre à des jeunes, de changer quelque chose d’écrit, d’inscrit dans le temps et dans l’histoire, pour ne pas avoir à expliquer à des jeunes, pas nés de la dernière pluie, qu’un monsieur peut être amoureux d’un autre monsieur ? Mais OSKOUR.

Alors à ce compte là ok, mais alors chacun modifie ce qu’il veut comme ça l’arrange. Moi je vais dire que je veux pas que mes enfants apprennent l’existence de la haute Savoie. Non mais je veux dire c’est bon, on en a déjà une de Savoie, on est pas obligés d’en avoir une autre. Haute en plus. Alors je vais rayer le nom dans les livres et je vais raturer les cartes. Non mais faudrait voir à pas trop déconner des fois.

Cabrel il chantera « La dame de la Savoie tout court » et puis il nous fera pas chier.
Sans déconner.

image

Publicités

34 réflexions sur “Ziggy, les connasses et la censure.

  1. Hallucinant!!Juste hallucinant!! Heureusement il y a des profs qui font un boulot EXTRAORDINAIRE et il y a une minorité les autres, ceux qui peuvent être hyper destructeurs et généralement quand ils sont cons ils ne le sont pas à moitié, à surveiller comme le lait sur le feu pour les empêcher d’avoir ce type d’action

  2. Ahahaha j’me bidonne !!
    J’habite en Savoie, ouf hein? J’ai failli voir mon département disparaître !!
    Quelles connasses (toutes les femmes de ce texte, hormis toi bien sur).

  3. Trés bon billet. Ce qui me pose question actuellement (j’adore cette expression ridicule) est de savoir si le pire ce sont ces censeurs, ou encore ceux qui ne voient pas ou est le probleme. J’ai eu exactement la mm anecdote au lycee, en cours d’arts plastique, un prof d’art qui a préféré modifier un thème -qui touchait aussi a l’homosexualité- parceque selon elle elle aurait des pb avec les parents. Ça n’a géné personne. A part moi. Mais allo quoi!! (Merci nabiloche) du haut de mes 17 ans j’ai refusé de participer en arguant qu’elle avait qu’a changer le theme si elle assumait pas. J’ai pris des heures de colle. Puis mes copines se sont foutues de moi. J’appele ça « l’affaire du tableau de gilbert and georges » et j’ai tjrs pas compris.

      • C’etait il y a 17 ans et je m’etais mis a rever que les mentalités evolueraient. Force est de constater que non. Mes reves d’ado naïve et utopistes s’envolent un a un… Dommage. Reste a eduquer nos propres enfants en dehors de ces considerations. Difficile de ne pas les confronter a l’etroitesse.

  4. Euh … C’est lamentable (la prof), par contre ton article est hilarant.
    Ce qui me fait penser, cette semaine, j’ai dû répondre à une question de Fils Aîné à ce sujet :  » Maman , un copain de l’école, il m’a dit qu’il avait vu deux garçons s’embrasser, mais c’est pas possible ! »
    « Pourquoi? » ( toujours questionner l’enfant 😉 )
     » Parce que deux garçons ne peuvent pas être amoureux »
     » Et bien si, cela arrive, c’est moins fréquent, mais cela arrive »
     » Mais NOOOON, c’est dégoutant !
    Fin de la discussion pour Fils Aîné. 6 ans c’est encore un peu jeune ( contrairement à 16ans )
    Si vraiment cette prof avait ce genre de préjugés nauséabonds, elle n’avait qu’à leur faire étudier une autre chanson. C’est vraiment choquant comme principe de modifier une »œuvre ».

    • Complètement d’accord. Hier aussi mon fils de 5 ans m’a dit que c’était n’importe quoi deux garçons ensemble. Je lui ai donné l’exemple d’un couple de notre entourage « oui mais tu vois par exemple X il est amoureux d’un autre garçon  » il a dit que c’était dégoûtant alors qu’il y a pas longtemps il voyait pas le problème. Je me demande pour quelle part l’école et l’entourage des copains de classe sont responsable de ces idées.

  5. Entièrement d’accord avec l’article et avec Florence : autant choisir un autre titre si c’est pour censurer celui-ci. Je ne sais pas, du Elton John ou du Queen, tiens… Encore que je suis plus favorable à l’introduction de Metallica au lycée…

  6. Dingue ! Le coté réac de certains prof (j’ai bien dis certains pas tous hein !) me fait flipper.
    Puis dans Ziggy on dit aussi :
     » La première fois que je l’ai vu
    Je m’suis jetée sur lui dans la rue
    J’lui ai seulement dit
    Que j’avais envie de lui  »
    Non mais sans dec la prof de musique ça la moins « choqué » le petit coté « allumeuse » ?
    Non mais flinguer Starmania c’est inadmissible c’est tout 😉

  7. tu sais ce qu’elle te dit la Haute-Savoie? :p 😀

    ma prof de musique avait juste coupé la moitié des couplets d’un « bon petit diable » de Brassens en 6éme. Mais bon je pense qu’elle aurait du nous faire apprendre une autre chanson (c’est pas ça qui manque) que de couper pour éviter d’expliquer comment on fait les bébés! :p

  8. BORDAYL. Ca résume tout!
    L’intolérance s’inculque très vite! Quand des milliers de gens crèvent de faim, d’autres manifestent pour que certains n’aient pas de droits. Nan, mais en quoi ça les regarde?! Désolant. Ici, en Belgique, la loi est passée comme une lettre à la poste voilà dix ans. Mais des cons, y en a partout et y en aura tjs!
    Ton écriture est géniale ceci dit :)!

  9. Des cons : y’en avait, y’en a et y’en aura toujours…C’est malheureusement pas une espece en voix de disparition…Et ils eduquent meme nos enfants, il parait…
    PS : (desolee, pour les accents mais j’ai pas cette option dans le pays ou je suis 😉 )

  10. J’ai lu cet article tellement de fois que je pourrais le réciter par coeur !! Nan j’déconne.

    Plus sérieusement, c’est ton article qu’on devrait étudier au collègue ou au lycée (mais en enlevant les gros mots ke même non ?? Non.)
    Apprendre l’ouverture, la tolérance et le respect. C’est pas à ça que ça sert l’école?
    En plus au lycée, c’est le lieu de vie où tout s’apprends, se découvre…
    Je ne comprends pas cet acharnement à vouloir faire comme si l’homosexualité n’existait pas.
    On peut, bien sûr, ne pas être comprendre, ne pas accepter, ne pas vouloir que ça devienne réel mais pourtant c’est bien là. Comme les gros cons et les grosses connes d’ailleurs. Et on apprends à vivre avec ou sans.
    Si on ne supporte pas cet état de fait, il y a d’autres chansons à étudier (comme « Banana Split » tiens…Ou les chansons de Gainsbourg, ou même encore « Boys Boys Boys » de Sabrina, moi j’aime bien, les paroles c’est pas trop dur à retenir)
    J’ai toujours eu un gros problème avec les déformateurs de la réalité. Connasse de prof va !!

Une remarque ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s