Mon mec à moi

Il me parle d’aventureuh, et quand elles brillent dans ses yeux jpourrais y passer ma vie
Il parle d’amour comme il parle des voitureuh, et moi je suis où il veut tellement je crois tout c’qu’i’m’diiiiii wooohooo ouiiiiiii

Les plus vieux cultivés d’entre vous auront certainement reconnu cette merveilleuse chanson de 1987, interprétée par la non moins merveilleuse et néanmoins lorraine (coucou cousine) Patricia Kaas, et écrite par un Didier Barbelivien à l’apogée de son art.

Non, je ne vais pas vous faire une explication de texte, c’est le truc de Ma’ame Carmela Soprano ça. Moi je voulais pour de vrai vous parler de mon mec (à moi donc).

L’autre jour mon mec me dit : « j’ai bien aimé ton article d’aujourd’hui mais t’as même pas parlé de moi ! »
« Ah mais excuuuuuuuuse moi mon amour, mais je savais pas que j’étais censée parler de toi dans mes articles en fait ! »
« Oui mais j’aime bien quand tu parles de moi….. »
Imaginez 2 secondes un gaillard d’1m85 et 100 kg avec le regard du Chat Potté. Voilà, ça c’est mon homme.
Donc il veut que je parle de lui. Oké. C’est parti.

Mon mec, j’ai su qu’on était faits l’un pour l’autre la première fois qu’on est allés ensemble faire des courses. Parce que mon mec, comme moi, il trie les courses dans le caddie. Oui Madame. Avant, tout le monde se foutait de ma gueule à Carrefour. Ma technique de classement dans le caddie était souvent prétexte à grosse marrade en public, et donc, grosse tehon. Et là, je trouvais ENFIN quelqu’un qui me comprenait ! Quelqu’un pour qui le lourd va avec le lourd et le léger avec le léger. Parce que quand tu retrouves tes tomates sous les packs de bière lait, tu peux plus en faire que de la sauce. Du coup, notre caddie est divisé en plusieurs sections : surgelés, frais, sec, entretien, sections elles mêmes divisées par catégories de poids et/ou volume. Le gros carré en dessous, le léger rond en haut. (Et là en écrivant tout ça je me dis que ça doit être super freaky en fait).

Mon mec en fait il est plein de TOC. Hier j’ai cru qu’il allait faire un AVC parce que j’avais pas remis le beurre à sa place dans le frigo. Il a pris son air le plus grave, tellement que j’ai cru qu’il allait m’annoncer qu’il me quittait, et il m’a dit : « mon amour, c’est pas contre toi, mais faut vraiment que tu fasses gaffe à comment tu remets les trucs dans le frigo. Non parce que le beurre avec les yaourts, c’est juste pas possible. »
Okéééé Chouchou…. Va pas te faire mal hein, je tâcherai d’y penser. o_O

Mon mec à moi il est plein de contradictions. Il fait le gros dur avec ses copains et il pleure en voyant son film facebook. Il trouve que je suis trop à materner mes enfants, mais il appelle sa mère 8 fois par jour.

Et puis il me fait rire. Même si souvent parfois il me désespère. Et il m’offre des tulipes, parfois juste comme ça, parce qu’il a envie. Il veut bien m’aider à perdre des kilos, mais il adore me faire plaisir en me ramenant du chocolat, des glaces et des bonbecs. Il a un caractère de merde, il croit qu’il a toujours raison, il gueule pour rien, et il fait des vannes vraiment, vraiment perraves.

Mais il m’a fait danser, le soir de notre rencontre, à 4h du matin au milieu d’une place vide. Il m’a dit je t’aime et il m’a dit vivons ensemble. Il m’a dit t’es la femme de ma vie et il m’a dit faisons des bébés. Alors on s’est installés, on a fait des bébés et on s’est mariés.

Chéri, tu sais, même si je parle pas de toi dans mes billets, c’est quand même toi que j’ai épousé.
Ah, et pendant que je te tiens, si tu pouvais reprendre du café en rentrant on est à court.

image

"Oui Belle-Maman, on sera là dimanche pour votre rôti. Roro vous embrasse."

Publicités

21 réflexions sur “Mon mec à moi

  1. Dans mes bras frangine ! je trie mon caddie et pose les courses sur le tapis ordonnées itou (on parle de mon rangement de frigo ?).
    Vous m’avez l’air d’une belle paire…d’amoureux
    Bises

  2. Ahah mitoo chui une psychopathe du remplissage optimal de caddie et de sacs de courses après (of course)(hihih)
    Avoue qu’il faut quand même une stratégie optimale pour que les tomates, passées en premier du coup par la dame au « bip », ne se re retrouvent pas écrasées sous la bière au moment du remplissage des sacs. Hein??? Hein???

  3. J’ai un TOC différent avec mon frigo…J’aime quand il est vide…Je le regarde et j’ai l’impression de maigrir!
    Je viens d’avoir ma petite larme au coin de l’oeil, je vous imaginais sur la place… Il est chouette ton texte!

  4. C’est beauuuu !
    Je te rejoins sur la psychose du rangement des sacs de courses, mon homme me dit à chaque fois qu’il vient avec moi (une fois par an) « je te laisse gérer hein, j’ai pas envie de me faire engueuler ». Ça fait bien devant la caissière 😉
    Non mais en fait je suis une psychopathe de tout ce qui touche au rangement ou à la propreté. Give me 5 !

  5. Je te rassure, le mien a des TOC aussi, et pas des moindres… et une obsession toute particulière pour les chaussettes (oui) : des bleues/blanches/grises/noires pour la ville/la moto/le tennis/le ski/le foot trois paires de chaque couleur pour chaque catégorie, liste non exhaustive.
    Pour le rangement et les courses, c’est pire encore. Pour tout, en fait. Il me fatigue. Je l’adore.

Une remarque ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s