Drôle de tristitude

pluie

Je suis un genre de cœur d’artichaut. Je ne perds pas une occasion de chialer un coup.
Je fais partie de ces filles qui se complaisent dans leur malheur quand elles en ont l’occasion. Et les occasions se font nombreuses quand on sait leur prêter attention. J’ai des souvenirs de moi ado, enfermée dans ma chambre, écoutant exprès des morceaux super tristes qui me rappelaient les premiers slows avec l’amoureux qui venait de me larguer (oui les slows avant ça se faisait. C’était super. Je regrette ne plus jamais avoir l’ocass’ d’en danser).
Une fois j’en ai appelé un (un amoureux, pas un slow), en larmes, reniflant dans mes mouchoirs, et je l’ai menacé de prendre un demi quart de Lexomil. Parce que vraiment j’étais trop malheureuse et il n’avait pas l’air de bien se rendre compte.

En fait, je crois que j’aime bien l’état mélancolique.

Quand j’étais petite, pendant les longs trajets en voiture pour partir en vacances avec mes parents, j’imaginais des scènes horribles en regardant par la fenêtre. Le mieux c’était quand la nuit commençait à tomber, qu’il pleuvait et que les gouttes faisaient des petites coulées sur la vitre. Ça m’inspirait. Alors je pensais que toute ma famille mourrait dans un incendie. Ma mère tendait les bras vers moi. Elle était aspirée par les flammes. Affreux. Quand on m’interrogeait sur les raisons de mes larmes j’appuyais la tête contre la fenêtre, le regard absent, et je ne disais rien. Je voulais juste qu’on me laisse pleurer tranquille.

L’autre jour j’ai proposé à ma fille de regarder « Princesse Sarah ». C’est le dessin animé le plus triste de toute la terre. Certaines (les vieilles) s’en souviennent peut-être. C’est la vie d’une petite fille super chou qui a vraiment une VDM genre déjà elle a pas de mère. Ensuite elle est dans un pensionnat avec une directrice sadique (Melle Mangin). Son père crève et plus personne ne paye le pensionnat. Elle finit par faire la bonne pour ne pas être jetée à la rue. Elle est maltraitée par la directrice et par Lavigna qui est vraiment très méchante.
Alors la fille tu te dis à un moment la roue va tourner, mais en fait nan la roue tourne jamais.
Sa vie est pourrie de A à Z et ça dure comme ça sur une cinquantaine d’épisodes.
Quand tu crois qu’elle a touché le fond ça repart de plus belle. Elle glisse sous la pluie, se défonce un genou, perd une chaussure. On lui vole sa poupée. Et elle n’a même plus de croûtes de pain à filer aux souris qui crèchent dans sa piaule pourrie…
Bref, c’est l’escalade de la lose.
Et pour couronner le tout et forcer un peu la larme qui est déjà facile chez moi il y a plein de ralentis et de passages où Sarah pleure sur une musique à base de gros violons.
Alors forcément quand j’étais petite j’adorais regarder et pleurer devant, peinarde.
C’était mon p’tit plaisir à moi. Et avec ma fille Bingo ça n’a pas loupé. Quand M. Dufarge, le professeur de français gentil qui aime bien Sarah se fait virer de l’école ça n’a fait ni une ni deux. Elle s’est mise à chialer alors que je la surveillais du coin de l’oeil.
Je l’ai vue la grosse larme à travers ses lunettes.
Et moi, même si j’ai 38 ans, j’ai la gorge qui s’est un peu serrée. De voir ma fille pleurer déjà, et puis quand même je trouvais ça injuste pour Sarah. Alors avec ma fille on s’est pris dans les bras en se disant que vraiment c’était difficile sa vie.
Et je sentais qu’on avait plaisir toutes les deux à vivre ce moment de partage de tristesse.
Ma fille est un mini cœur d’artichaut comme moi.

On s’est regardées, j’ai vu la buée sur ses lunettes, et je me suis mise à rire… et elle aussi.

Publicités

18 réflexions sur “Drôle de tristitude

  1. Nan, à la fin de Princesse Sarah tout s’arrange ! Mais bon je veux pas spoiler.
    Par contre, dans le genre tout moisi du début à la fin, il y a Candy et Georgie. Donc je te les conseille avec plaisir 😉
    J’ai une chanson bien pourrie dans la tête maintenant, je vais dans aller faire cours en fredonnant : « Princesse, …, tu es bien jolie » (et je ne te remercie pas >< )

  2. Ah mais ouiii, bon je le détestais ce dessin animé du coup.
    Mais je peux te conseiller en bonnes chansons tristes, en ce moment, il y a Paris Tristesse qui vient de sortir de Pierre Lapointe : un bonheur de tristesse ♥

  3. T’as de la chance d’avoir une fille pour pleurer avec elle… Moi j’ai un p’tit gars qui scrute mes émotions devant un film triste et qui ose brandir un kleenex à la moindre larme, c’est d’un chiant…. Mais laissez nous pleurer bordayl!!!!

  4. Allez nouvelle confession de moi : j’ai jamais vu Princesse Sarah. (oh ça va hein).
    Mais j’ai pas besoin d’elle pour chialer un bon coup. CHui un crocrotou. Affreux.
    Le roi lion, je chiale comme une madeleine quand le papa se fait scrabouiller par les zébus.
    Affreux, affreux, affreuxxxxxxxxx

    • Haha comme je comprends pour le Roi Lion. Et Bambi ? Quand la maman elle meure ?? Bon mais moi je suis un cas désespère, il m’est déjà arrivé de pleurer devant Sous le Soleil… (j’ai honte)

  5. Ah oui, y’a du level!! Sous le soleil j’ai forcément déjà fait aussi (on n’est sûrement pas nombreuses au club), mais je crois que le top de la honte c’était ce matin : un petit garçon (je dirais 5 ans, classe des grands en maternelle) qui a planté les freins de toute ses forces, catastrophé, parce qu’il pensait que le petit frère laissé dans la voiture par sa maman (ils étaient à la bourre, comme nous) pleurait. Ca donnait « il pleure, si, il pleure!!!! » et la maman qui souriait mais qui a fini par faire demi-tour (voiture à 10m) pour prendre le petit frère (qui ne pleurait pas) histoire que le grand accepte d’aller à l’école. Et bien de voir le désespoir dans les yeux du grand frère, qui hurlait et se débattait, à l’idée que son petit frère pleurait seul dans la voiture, j’avais la gorge nouée impossible de parler… (non mais je vais bien sinon, hein?!) 🙂
    Aller, pour casser un peu le trip : à la fin, Princesse Sarah est sauvée de toute la vilainitude de son pensionnat par un ami de son père qui lui dit qu’il avait trouvé un gros diamant et qu’elle est en fait très riche. Elle emmène même sa copine pauvre avec elle.
    Mais quand même, je ne pourrais pas regarder à nouveau les épisodes, je ferais peur à ma guerrière de 4 ans si elle me voyait me mettre dans des états pas possibles pour « si peu »…

  6. Ah moi je surkiffais « Hutchie le petit prince orphelin »… même époque, même topic : une petite chenille abandonnée de tous, avec une vie de merde au carré durant 583 épisodes…rien que le générique me tire encore des larmes, c’est affreux…
    (ou Démétan la petite grenouille… je vous laisse Googliser…)

  7. j’étais déjà une pleurnicheuse avant de tomber enceinte, maus PENDANT et DEPUIS, je suis un sac de larmes ! Ma playlist favorite ? -1- La maman de Bambi -2- La (pseudo) mort de la Bête dans les bras de la Belle -3- La scène d’ouverture du Roi Lion et la mort de Mufasa -4- la fin d’Un Monde Parfait -5- E.T. -6- et pour finir, K.O. par DOUBLE UPPERCUT : quand la maman de Dumbo le berce à travers les barreaux de sa prison avec sa trompe. Je suis inconsolable pendant des jours … rien que d’en parler … t’as pas un kleenex ? …

  8. Merci beaucoup pour la référence à Princesse Sarah! Avec ma fille, on en regarde des épisodes de temps en temps et je soupire toutes les 2 minutes en disant « Pauvre, pauvre princesse Sarah… ». Mais je regarde jusqu’au bout et j’ai hâte de connaître la suite. A côté de Sarah, Candy, c’est la joie de vivre.
    Princesse Sarah est sorti en manga, je l’ai offert à une amie avec une boîte de chocolats: c’est le pack indispensable pour lire l’histoire de la pauvre princesse Sarah (une scène triste= un chocolat).

Une remarque ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s