*Tuto* Blog Mode : Un jour, un style

Voilà, aujourd’hui j’ai décidé de franchir un cap et de vous dévoiler, enfin, une partie de mes secrets. Une partie seulement, j’en garde un peu pour plus tard, pas d’inquiétude mes petits chats.

 

Aujourd’hui, je vous dévoile les secrets de mon look, les ficelles de mon style, les mystères de

« mais comment fait-elle pour être aussi bonnasse ?! »

 

Pour un look tendance, moderne et raffiné, compter environ 7 minutes (hors tirage au sort, vous allez comprendre).

Il vous faudra également :

1 paire (c’est à dire 2, identiques de préférences mais c’est pas obligé) de vêtements pour pieds de type chaussettes. Les bas et mi-bas ça marche aussi, pour les collants attention c’est plus technique, j’aborderai donc le sujet dans un prochain tuto.

1 vêtement pour bas du corps de type pantalon. Ça fonctionne aussi avec les jupes (attention, dans ce cas il n’y a qu’une seule jambe !), les shorts et les pantacourts. Je me permets d’émettre une réserve pour les bermudas, parce que c’est moche.

1 vêtement pour haut du corps. Ici j’ai choisi un top assez long pour cacher ma bedaine, des manches courtes parce que j’aime pas avoir trop chaud aux bras, et avec un léger décolleté parce que j’ai des gros seins. Evidemment, vous pouvez adapter, tant que ça reste un vêtement pour haut du corps.

moukrainespantalons

Choisissez méticuleusement les vêtements dans votre étagère. Vous allez vous présenter comme ça devant les gens, faudrait pas faire une faute de goût, hein.

Je vous montre ci-dessous une technique d’organisation toute personnelle, que j’aime à appeler « bord d’aile« .

wpid-cymera_20141203_201943.jpg

Une fois les éléments choisis, installez-vous dans une position confortable, mais qui vous permet néanmoins d’avoir accès à toutes les parties de votre corps que vous allez habiller.

Bon après là, y’a plusieurs écoles. Y’a ceux qui mettent les chaussettes en premier, ceux qui s’habillent de haut en bas, de bas en haut, de façon totalement aléatoire, ceux qui tirent au sort (mais c’est plus long, et puis faut avoir des dés. Ou des bouts de bois pour tirer à la courte paille, mais on y passe un temps fou), ceux qui sélectionnent les vêtements par ordre alphabétique, etc… Toutes les combinaisons sont possibles, et c’est ça qui est chouette !

Moi, je choisis de commencer par les chaussettes, et de remonter progressivement. Bon j’ai pas précisé mais il vaut mieux porter des sous-vêtements, propres de préférence, surtout la culotte, rapport à ce que tu peux te retrouver dans l’obligation de la montrer à un autre être humain dans un cas d’urgence, mais tu fais comme tu veux hein. Mais c’est mieux quoi.

Donc moi je commence par les chaussettes. Parce que ma maman me disait quand j’étais petite que quand on a chaud aux pieds, on a chaud partout, et que chez moi, il fait froid. Pis j’aime pas avoir les pieds froids. Donc. Là, y’a un petit geste technique. N’ayez pas peur, j’ai fait un schéma.

Il faut enfiler la chaussette, les orteils en premier, et exercer un mouvement du poignet pour remonter la chaussette sur tout le pied, puis sur la cheville.

wpid-cymera_20141203_202301.jpg

Quand tu sens que ça va pas plus loin, c’est que c’est bon !

wpid-cymera_20141203_202405.jpg

Une fois que c’est fait, on peut passer aux jambes. Alors attention, petite mise en garde : une à la fois seulement !

Pour repérer le sens du pantalon (ou autre vêtement pour bas du corps, c’est pareil, sauf la jupe. Du coup.), rien de plus simple, il suffit de bien observer les trous. Normalement, il y en a un qui est beaucoup plus grand que les deux autres. C’est par là qu’il faut entrer.

Pas par là !

Pas par là !

 

Oui ! Par là !

Oui ! Par là !

Geste technique : il faut maintenir sur le haut du pantalon une pression suffisante avec la main (la technique dite de « la pince » a fait ses preuves) afin de pouvoir glisser la jambe (du corps) dans la jambe (du pantalon) sans que l’ensemble ne glisse. Auquel cas, il faudrait tout recommencer. Et étant donné qu’on a déjà dû tirer à la courte paille l’ordre d’enfilage des vêtements, on est pas rendus pour être à l’heure au boulot avec tout ça.

 

Quand les pieds sortent par la bonne extrémité, c’est gagné ! Et il n’y a plus qu’à faire de même avec l’autre jambe (du corps) dans l’autre jambe (du pantalon).

wpid-cymera_20141203_202456.jpg

Pour le vêtement de haut du corps, c’est à peu de chose près la même chose. La tête dans le grand trou, les bras dans les petits.

 

Astuce : l’étiquette se positionne derrière, contre la nuque. 

wpid-cymera_20141203_202537.jpg

Alors, fastoche non ?

Je vous présente donc l’ensemble une fois porté, c’est vrai qu’on se rend tout de suite mieux compte !

 

wpid-cymera_20141203_202053.jpg wpid-cymera_20141203_202606.jpg wpid-cymera_20141203_202642.jpg

A très bientôt, pour un nouveau Tutokipu !

Publicités

26 réflexions sur “*Tuto* Blog Mode : Un jour, un style

  1. Bordel, j’ai adopté instinctivement exactement la même technique pour mettre mes chaussettes. De là à croire à une forme de transmission de pensée ou à un atavisme, il n’y a qu’un pas (mais faut mettre aussi des chaussures avant de le franchir).

    • MAY ÇAY DENGUE ! Écoute il semblerait que plusieurs personnes utilisent cette technique et j’en suis ravie. Mais finalement est ce que ça serait pas un petit peu monotone à force ? Faut que je trouve une autre méthode, mettre un peu de piment dans tout ça, casser la routine quoi.

  2. Serait-il possible d’avoir ce tuto en vidéo ? Ça serait un super outil pédagogique à diffuser dès le petit dèj à ma troizan. Merci
    Love-paillette-keur-keur

    • Tu soulèves là un point essentiel. Figures toi qu’avant, j’attache mon soutif devant, puis je le faisais glisser. Depuis quelques temps force est de constater que je n’utilise guère plus cette technique, mais plutôt la bonne vieille méthode de l’enfilage de bras suivi du lancer de crochets à l’aveugle pour agrafer ça dans le dos. Pourquoi ? Aucune idée, l’envie de changement certainement. Et toi ?

  3. Mouhahaha, les Tutokipu c’est le top ! Toujours à la pointe! Je fais le roulé de jambon aux lentilles pour tous mes repas entre amis et maintenant je sais comment porter un pantalon pour avoir l’air belle et swag! (T’as oublié de tourner tes pieds vers l’intérieur pour les photos).

    • AHAHAH ! Et la moue boudeuse, les mains dans les poches et la pose dans la rue en bas de chez moi. Promis je vais faire des efforts pour le prochain.
      Et j’approuve ton bon goût culinaire !

  4. Je préciserai tout de même qu’il faut refaire le geste de la chaussette sur l’autre pied, pour bien avoir DEUX chaussettes, une sur chaque pied. Comme tu ne le précises pas et que c’est relativement important pour la chaleur, je me permets de le rajouter. Sinon à la fin tu te retrouves avec une chaussette en trop, façon vis solitaire après montage de meuble ikéa, et tu pleures.

    • Mais comment est-ce que j’ai pu rater ça ?? Comme quoi, c’est vraiment pas si simple ! Merci à toi pour la lecture affûtée, l’oeil aguerri et la remarque pointilleuse, j’ai encore tellement de choses à apprendre…

  5. Un des plus gros fou rire de ma vie!
    Et des conseils très importants parce que jusqu’à présent je mélangeais les habits pour le haut du corps avec ceux pour le bas. J’avais un peu l’air con.

    Je t’aime. ( Et je suis pas bourrée. )

    • Ma Piche, coeur sur toi. (et sinon tu sais que en vrai de vrai, un jour je suis restée totalement circonspecte dans un magasin de fringues parce que j’arrivais pas du tout à déterminer si ce que j’avais devant moi était une jupe ou un bustier. Du coup, dans le doute, je l’ai pas acheté.)

  6. Punaise, mais merciiii ! Grâce à toi je vais enfin avoir un look d’enfer, top princesse !!
    (je fais aussi l’impasse du soutif, rien à soutifer et pis c’est pas bon à ce qui paraît)

    • Mais oui ! Je vous dévoilerai toutes les ficelles, vous ferais visiter mon studio photo/buanderie (hyper pratique quand tu veux faire de la photo de mode tout en étant à jour de ton linge)

  7. « Bon j’ai pas précisé mais il vaut mieux porter des sous-vêtements, propres de préférence, surtout la culotte, rapport à ce que tu peux te retrouver dans l’obligation de la montrer à un autre être humain dans un cas d’urgence, mais tu fais comme tu veux hein. Mais c’est mieux quoi. » => C’est ce que j’ai dit à Mle Commandante pas plus tard que ce WE, rapport à ces chaussettes Raoul Follereau.

Une remarque ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s