C’est combien ?

c'est combien

Il y a quelques jours, l’une d’entre nous s’émouvait de la perte d’une dent de lait de sa jeune progéniture. Une fois la vive émotion passée, vint sur le tapis une question cruciale, à savoir celle du tarif de la petite souris.
Ben oui, c’est combien pour une dent ?
A l’instar du dentiste, qui tarife ses prestations sur des critères qui nous échappent, aucunement liés à la taille de la dent ou au temps passé mais plus vraisemblablement au montant annuel de l’adhésion au Rotary club du coin, on est en droit de se demander combien donner au petit rongeur pour son service de collecte nocturne de la dent planquée sous l’oreiller. En sachant que quand même, elle est pas bien futée cette souris, puisqu’elle emporte la dent mais laisse la piècette,  mais on m’indique dans l’oreillette que c’est là qu’est la magie : on fait donc croire aux enfants qu’une souris va passer, prendre leur dent (sans se faire écraser au passage), et mettre une pièce à la place. Décidément, on leur en fait gober des trucs énormes aux enfants, hein.

Ici, on file deux euros.
Moi qui ai vécu au XXe siècle et ai connu le franc, pas les anciens francs ni le Franc Poincaré ou le Franc Germinal, faut pas déconner, je trouve déjà que deux euros pour un truc qui n’existe pas, c’est outrageusement élevé.
Attention, voici une parenthèse vieille conne :
(De mon temps, il y a donc longtemps, la petite souris, c’était 1 franc, voire 2. Au plus cher, c’était 5 francs, là c’était la fête du slip. Avec ça on pouvait acheter plusieurs pains au chocolat. Avec l’équivalent de 5 francs, soit environ 0,76 euro, aujourd’hui, tu achètes à peine une baguette entière, à cause des plombiers polonais et des péripatéticiennes moldaves, de l’Etat et des Sciences po / énarques que c’est tous des pourris. Sauf si cette baguette est en pâte à pain banale, sans la farine dessus, qui coûte le prix de l’or en poudre, et les petites graines torréfiées avec amour et à la main de lin d’Himalaya, qui sont aussi onéreuses que le caviar Beluga d’Iran.
Donc, tout ça pour dire que nous on file 2 euros, pas plus, parfois moins. Oui. Parfaitement.
La parenthèse vieille conne est fermée)
Il faut savoir que si l’on perd la dent, il est toujours possible de rédiger un courrier à l’attention de la petite souris, en lui détaillant les faits par le menu – quelque chose de gentil, du genre « Chère petite souris, ma maman qui adore faire le ménage a paumé ma dent, alors vazy fais pas ta pute steuplé, donne-moi quand même mon pognon, merci, bisous ». Un courrier dans lequel le parent inconscient fera acte de contrition, car égarer une dent, c’est très très mal et cela peut mettre plus d’une personne au ban de la société. L’une d’entre nous l’a fait récemment, oui.
En revanche, si la dent est avalée, il est recommandé, pour des questions d’hygiène et afin de ne pas propager Ebola ou le choléra, de ne pas aller farfouiller dans le caca de ses enfants afin de récupérer ladite dent.

Je dois avouer ici non sans une certaine honte que :
– J’ai déjà pris des sous dans la tirelire du récipiendaire édenté parce que je n’avais plus de monnaie sur moi. Il n’y a vu que du feu.
– J’ai déjà emprunté des sous à mon fils aîné pour qu’il participe lui aussi à l’effort collectif de la maisonnée pour rétribuer la petite souris. Et je ne suis pas certaine de lui avoir rendu.
Toujours est-il qu’il est important de doser son effort financier : si tu files, permets-moi de te tutoyer, plus de 2 euros pour le convoyage fictif de cette dent, par exemple en donnant 5, voire 10 ou 15 euros – ce qui est totalement prohibitif -, tu seras contraint(e) lorsque tes enfants auront leur bac ou leur permis de conduire, qui t’aura déjà coûté un rein, vu qu’il faut prendre 350 heures de cours pour prétendre passer l’examen, de leur remettre un à deux lingots d’or, le code de ta carte bancaire, ainsi qu’un immeuble de rapport dans un quartier couru de la capitale.
Je te conseille donc de mesurer le risque que tu prends pour plus tard en mettant ainsi la barre trop haut. Donc, par exemple, pas d’écran LCD ou de tablette pour une perte de dent de lait, surtout surtout si tu as des jumeaux(melles) ou des triplé(e)s ou une portée d’enfants du même âge exactement, qui en toute probabilité perdront leurs dents à peu près durant la même semaine.
La petite souris est fourbe, elle augmente chaque année insidieusement ses tarifs, qu’elle n’indexe pas sur l’inflation mais très certainement sur une subtile combinaison pondérée de l’indice des loyers parisiens, de l’évolution du prix du paquet de clopes, de celui de la baguette tradition bio aux 5 céréales et du demi-pression en terrasse dans le VIe arrondissement.
Elle prend cher la fée des dents, hein.

 

Photo : Blog Oh sweet baby

Publicités

8 réflexions sur “C’est combien ?

  1. hey moukraine carmsoprano ! Sur le prix de la baguette, je pensais comme toi jusqu’à en parler avec mon boulanger ( oui on peut parler avec un boulanger, et mème lui parler d’argent, travail, prix de la farine…) il m’a dit : « ouais, quand j’ai commencé, un pain, un litre d’essence et un paquet de gauloise, c’était le mème prix. Vous n’avez qu’à voir maintenant. » (en fait je crois que je l’ai lu sur internet, j’ai parlé d’autre chose avec mon boulanger – qualité du pain ).
    Du coup, sur la petite souris : l’important c’est que ce soit une pièce, et le mieux serait que ce soit 1€. Parce que c’est symbolique, ou mème une poignée de centimes.

    Important : il faut garder les dents de lait, et les identifier par personne. Elles recèlent des cellules souches, qui dans la médecine du futur, proche, pourraient servir à vivre 1000 ans.

  2. Merci pour ce petit interlude qui tombe à point nommé car les deux premières ratounes bancales ont fait leur apparition sur ma sizans. Donc ça va pas tarder. Tu n’as pas multiplié le « c’est combien » par le nombre de ratounes perdues au total, ben ouai faut pas l’oublier ça !!
    Moi je valide le deuzeuros. La pièce oui. Comme moi (et toi) avant j’avais 5 francs.
    Et sinon le pain oui c’est la folie. Les graines de l’Himalaya c’est quand c’est fête. Faut pas pousser…

  3. Ici c’est selon la monnaie qui traine dans les poches. Et souvent, je ne sais pas ce qui se passe avec les rongeurs, cette putasse oublie de passer.
    Et pour cette occasion, on a mis un scénar de la mort au point :
    « Maaaaaamannnnn! Elle est même pas passée la souris!
    – Hein? Mais si, tu as dû mal chercher, comme d’habitude (pan dans la gueule la construction de la confiance en toi). On va chercher ensemble, je monte te voir dans une minute.
    Là, tu cherches à fond, tu racles tous les fonds de tiroir (le petit dernier ne sait pas compter, lui, il contribue sans le savoir). Et tu montes avec tous tes centimes qui tintent, aussi discrète qu’un Père Noel bourré.
    Tu fais mine de chercher sous l’oreiller. Puis, l’air contrarié, tu dis:
    – Ah, je sais, elle m’a déjà fait le coup. C’est sous le matelas.
    Et alors, tu soulèves délicatement le matelas et tu y glisses ta thune. Ni vu ni connu j’t’embrouille.
    – Là, regarde mon joli poussin, tu vois, tu ne sais pas chercher! (gnark gnark gnark)
    Vivement qu’ils n’y croient plus.

  4. Ma grande de 3 ans est revenue de vacances avec des questions sur la petite souris qui était passée pour son cousin. Comme chez nous le père noël est juste une jolie histoire, j’ai mis la souris dans le même lot, surtout qu’apparement le cousin a eu un billet, je voulais pas risquer la ruine.
    Sauf que ma fille, qui a oublié d’être conne, m’a répondu :  » ben c’est toi qui mettra le billet! » J’espère qu’elle aura oublié le tarif de la souris d’ici là.

  5. Lorsqu’il m’est arrivé d’oublier (oui, oui… j’attends la 1ère pierre ^^) je leur disais qu’ils s’étaient levés trop tôt et que la souris n’avait pas qu’eux.
    Mon dernier 10 ans, m’a demandé pour la dernière tombée il y a quelques semaines, si la souris passerait « même pour mettre une toute petite petite pièce » parce que « j’aime bien croire que je suis encore petit »….
    La semaine dernière j’ai appris que mon neveu avait perdu sa 1ère dent et la souris a déposé 5 €…. Je me suis fait le même raisonnement inflation pour les dents suivantes, le permis, le bac etc….

  6. Ils ont 28 dents de lait non? A 2€ pièce, fois 4 gosses? CA VA PAS LA TETE?!
    Heureusement, passées les 4 ou 6 premières, où la souris file une bricole estampillée Hema, ils finissent par jeter leurs dents tout seuls à la poubelle – j’ai jamais rien trouvé de plus glauque que la boîte à dents de lait et mèches de cheveux de ma mère.

  7. Moi aussi je perds des dents, parfois. Je les garde pour que mon dentiste les recolle, au prix des couronnes en céramique!
    Pour les souris, je mets des pièges, CLAC!

  8. Punaise, des années que je me demande pourquoi une histoire de rongeurs à des mômes qui parfois en ont peur ! Mais c’est parce que les parents sont des rats !!! Je plussoie ma Mentalo préférée : 2€ c’est trop. Atta, toute peine mérite salaire et on ne peut pas dire qu’ils se fatiguent trop à perdre leurs ratiches !!!

Une remarque ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s