30 millions d’emmerdes

Depuis quelque temps maintenant je vis à la campagne. Volontairement en plus. Après une grande ville, puis Paris centre, puis la banlieue, puis une ville moyenne, et enfin une petite ville, je vis finalement dans un village au milieu des vaches, des poules et des cochons (je viens subitement de me souvenir que cette nuit j’ai rêvé que j’allais chercher Justin Timberlake à la gare. Je ne sais ni pourquoi j’ai rêvé de ça ni pourquoi ça me revient maintenant et encore moins pourquoi je vous en parle, mais passons). L’autre jour je suis allée chez le vétérinaire pour emmener mon lapin Capucin pour une visite de contrôle. Déjà, quand ils m’ont vue arriver avec mon lapin, ils ont gloussé. Devant moi, 3 mémères à chat-chats, et 2 agricultrices qui venaient une pour un cheval, l’autre pour une vache.

Petit aparté d’ailleurs, je vous raconte une discussion surprise entre les deux :
Agricultrice 1, appelons-la Brigitte : tiens, j’ai vu ton fils hier, il a drôlement grandi didonc !
Agricultrice 2, appelons-la Christine : mais oui, il est plus grand que moi maintenant
Brigitte : mais tu le nourris à quoi ?
Christine : ben au lait de vache AHAHAH
Brigitte : ah bah comme moi AHAHAH
Voilà, ça m’a fait rire. Fin de l’aparté.

Et donc quand je suis arrivée avec ma petite cage de transport, la secrétaire, perspicace, me dit « euh…. C’est…. Un lapin ? »
Je sors donc mon Capucin tout tremblant de sa prison de plastique et le pose sur la table d’examen. Le vétérinaire a un très fort accent du Nord qui me surprend franchement et ajoute un peu au comique de la situation. « bon alors lô y’ô l’zizi, pis lô c’est l’trou d’bôlle ! » Le trou d’bôlle de Capucin va bien, me voilà rassurée. J’en profite pour demander un conseil au veto pour un autre de mes animaux. « Voilà, j’ai une souris qui se gratte beaucoup. Vous soignez les souris ? » « Oh ben alôrs lô ! J’ô d’jô sôgné des cochons d’inde, çô oui, des rôts, mais alôrs des souris, jômais !  » Et là, je sens bien qu’il va se foutre de ma gueule dès que je serai partie.

C’est sûr qu’ici ils sont plus habitués à soigner les vaches et les chevaux, mais je les aime moi mes souris ! Du coup j’ai dû m’improviser véto quelques fois. Non parce que couper les griffes d’un chat c’est fastoche. Mais celles d’un lapin ? Et qui n’a jamais tenté de mettre un pansement sur la queue d’une souris de 25 gr ne connaît pas le sens du mot patience.

Chaque jour, c’est 26 animaux à nourrir. 13 bouches, 13 becs, 78 pattes qui font des traces, 26 ailes qui perdent leurs plumes, un paquet de dents qui mordent et qui rongent, 7 cages et 1 poulailler à nettoyer, une demie tonne de crottin à faire gaffe de pas marcher dedans, des gouttes dans les oreilles, des poils à brosser, des oeufs à ramasser, des plaies à désinfecter, des bains à donner, des médicaments à administrer et passer l’aspiro 18 fois par jour.

Et le pire dans tout ça ? J’ai très très envie d’avoir un perroquet. #onestpasdanslamerde

image

Publicités

14 réflexions sur “30 millions d’emmerdes

  1. En fait cela donne envie … mais de loin. J’ai déjà du mal à caser mon chat (qui est voiturophobe) quand je pars quelques jours en vacances. Mais franchement, pour tes enfants, ce doit être génial également.
    Sinon, pour la petite histoire médicale, mon chat avait un coriza particulièrement coriace, et voyant mon aîné éternuer également, j’ai demandé au véto s’il était possible que mes enfants aient également le coriza. Il m’a regardé bizarrement puis a ajouté que selon lui, mon fils avait un rhume. Voilà, j’ai eu bien l’air con.

    • AHAHAH ! (mon fils vient de me demander pourquoi j’ai éclaté de rire ^^)
      Pour les vacances j’ai une solution miracle : on prend pas de vacances !
      Les enfants sont contents, le mari un peu moins 🙂 heureusement (ou pas d’ailleurs) qu’il est là sinon j’en aurais facile 3 fois plus.

  2. hahaha je compatis, pourtant ici c’est pas la rase campagne mais la première fois que j’ai appelé pour prendre rv pour un de mes octodons (c’était il y a plus de 10 ans) et que la secrétaire m’a répondu « des octo-quoi ? » j’étais pas rassurée ^^

  3. Message à caractère vétérinaire: pour les lapins à griffes blanches, on voit bien la veine, ben tu fais gaffe à pas la couper. Pour les lapins à griffes noires, ben t’es dans la merde, tu le manges. (En fait j’en sais rien vu que le mien a les griffes blanches. Tu demandes à internet, voilà!)

  4. Pingback: Docteur Coin | Les moukraines à la glaviouse

Une remarque ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s