Vous avez demandé la hargne ? Ne quittez pas.

telephonerouge

Le téléphone sonne. Il est jeudi soir, 18 h. C’est le rush des bains, les filles ont 5 ans, le petit a 1 an. Mais je décroche.
« Bonjour madame, Société Patacraouzette, vous êtes Mme G. ?
– Non, Mr G. est mon mari, mais je suis Mme A.
– D’accord. Je vous contacte aujourd’hui dans le but d’effectuer une étude portant sur vos consommations électriques sur les six derniers mois et voir avec vous si nous pouvons entreprendre quelques économies afin d’alléger votre budget dans les meilleures conditions…
– Oui…heu…alors là ça tombe mal, je suis en train de faire prendre le bain à mes enfants (qui se sont tous tirés cul nu et sont allés se planquer dans mon lit. Avec le cul nu ET sale. NDLR) donc je n’ai pas le temps de vous répondre.
– Très bien madame, je vous remercie pour votre accueil. Passez une très bonne soirée.
– Merci au revoir.
– Au revoir. »

Ça, c’était il y a quelques années.

Et puis, comme la mode est à l’agressif (j’en suis presque à rouler des pelles au premier concessionnaire agréable qui ne me fait pas croire que ce modèle risque de me passer sous le nez et que je risque un infarctus de laisser passer cette si belle affaire qui ne se présentera plus JAMAIS et qui va disparaitre d’ici 5, 4, 3, 2….), les méthodes ont changé.

Le téléphone sonne. Nous sommes toujours jeudi soir, mais il est 20 h. C’est l’heure du coucher, du brossage de dents et de tous les derniers conflits qui surgissent en même temps que le chien devient loup. Les filles ont 8 ans, le petit en a 5. Mais je décroche. Parce que le numéro commence par 001. Et que j’ai de la famille sur Paris, alors peut-être que…

«  Clic (oui parce que depuis quelques temps, tu décroches et tu DOIS attendre que la communication s’établisse avec le fin fond du bled d’où t’appelle la personne.). Bonjour madame, Société Patacraouzette, vous êtes Mme G. ?
– Non, Mr G. est mon mari, mais je suis Mme A.
– D’accord. Je vous contacte aujourd’hui dans le but d’effectuer une étude portant sur vos consommations énergétiques sur les six derniers mois et voir avec vous si nous pouvons entreprendre quelques économies afin d’alléger votre budget dans les meilleures conditions. Vous êtes propriétaire de votre habitation ?
– Oui, mais alors non, merci, je ne suis pas intéressée.
– MAIS INTÉRESSÉE DE QUOI, MADAME ? JE N’AI PAS ENCORE EU LE TEMPS DE VOUS DIRE DE QUOI IL S’AGIT ! (Oui oui, il s’énerve, chez moi, dans MON téléphone, putain.)
– Oui, mais vu que je sais que vous allez vouloir me vendre un truc et que là…
– MAIS QUEL TRUC ? VOUS LAISSEZ MÊME PAS PARLER LES GENS !
– Heu vous devriez vous calmer parce que là on est quand même le soir et vous appelez les gens et vous vous énervez tout seul.
– MAIS C’EST VOUS L’ÉNERVÉE ! VOUS LAISSEZ PAS EXPLIQUER, FAUT PAS ÊTRE BÊTE NON PLUS.
(Là, la vérité, j’avais tellement la rage contre la machine que j’ai cru me transformer en Pokémon)
– Bon écoutez, je vais raccrocher parce que vous devenez…
– CLIC.

Voilà, cet ENC…..lui, ne l’a pas dit, il l’a fait.

Ce coup-là, cette soirée-là, je ne l’oublierai jamais. Je n’oublierai jamais cette sensation d’avoir été verbalement agressée, chez moi, lieu de repli et de paix (façon de parler tu vois, la paix est ici toute relative.) Sans avoir donné mon accord, ni même mon numéro de téléphone. Comme si cette personne avait sonné chez moi ce même soir, à la même heure, qu’elle avait bloqué la porte avec son pied pour ne pas que je la referme, et qu’en plus du reste (reste = enfants qui courent partout au lieu de se laver les dents, qui se montent dessus en jouant à différentes familles d’animaux plus bruyantes les unes que les autres et qui prennent MON canapé pour une succursale de Max Aventure, le tout saupoudré de leur père qui gueule façon putois ayant ingéré une bonne dose de harissa, NDLR) se met à m’engueuler comme un merlan peu frais que putain mais les gens aujourd’hui vous êtes tous des cons qui croient tout savoir mais vous savez rien et laissez moi parler, merde.

Je sais une chose : ton truc énergétique, je m’en branle. Clairement, si j’ai besoin de quelque chose, je t’appellerai, moi. JE ferai la démarche. Normal, le client qui fait la démarche.

T’imagines le coiffeur qui t’appellerait pour te demander si tu veux pas une nouvelle couleur et à qui tu réponds « Non merci, la mienne est sublime et en plus c’est naturel, vous voulez voir ma teucha? », et qui se mettrait à t’engueuler comme une merde parce qu’il a pas eu le temps de t’exposer la dernière technologie L’AREOL ?

T’imagines le boulanger qui t’appellerait pour te rappeler que si tu achètes 4 baguettes de plus le mardi il te fait la 5 ème offerte et à qui tu dirais « Nan mais moi c’est bon je fais mon pain moi-même. Bon, personne le bouffe mais… » et qui te répondrait en gueulant parce qu’il t’aurait pas encore expliqué la dernière technologie du four à explosion dernier cri qui te souffle ta baguette à l’azote ?

Nanméo, là.

Alors, on trouve des parades. Oui, parce que je te vois venir avec tes gros sabots : tu n’as qu’à pas répondre, hein ! Oui, cagole, mais si je réponds pas, ils rappellent jusqu’à ce que mort s’en suive. Des crevards, vous dis-je.

Je disais donc des parades.

Parade n°1 :

Le téléphone sonne. Il est jeudi soir, blablabla, je décroche.

 » Bonjour madame, Société Patacraouzette, vous êtes Mme G. ?
– Non, Mr blablabla …Mme A.
– D’accord. Je vous contacte aujourd’hui blablablabla…Vous êtes propriétaire de votre habitation ?
– Ah non, désolée hein.
– Ah…Mais pourtant..
-Merci, au revoir ! »

Parade n°2:

Le téléphone sonne. Il est jeudi soir, blablabla, je décroche.
Et je raccroche. Et je ricane.

Parade n°3 :

Le téléphone sonne. Il est jeudi soir, blablabla, je décroche et je passe le combiné à ma fille.

 » Bonjour madame, Société Patacraouzette, je pourrais parler à Mr G ?
– Heu…(en chuchotant) Maman il est où papa ?… Ah non, il est pas là, je suis toute seule.
– Ah, et il revient quand ?
– Heu…(en chuchotant) maman il revient quand ?… Ah on est pas sur qu’il va reviendre.
– Ah. Merci, au revoir.

Avant tu avais un appel toutes les semaines, voire les 15 jours. Aujourd’hui, c’est une fois par jour, voire 3 fois par jour.

On devrait changer d’opérateur prochainement et on se demande si on va reprendre le téléphone fixe. C’est dire à quel point on en est.

Ça existe encore la liste rouge ? Ou même la liste noire, hein tant qu’à faire.

Publicités

52 réflexions sur “Vous avez demandé la hargne ? Ne quittez pas.

  1. La liste rouge existe encore. J’y suis. C’est sans compter que les numéros sont reatribués si vite, que je reçois du démarchage publicitaire, non pas pour moi, la liste rouge marche bien, mais pour l’ancienne propriétaire du numéro ! Bon courage.

    • et je crois que c’est un service payant, et en plus ils appellent des numéros au hasard en t’appelant Mme JOUBERT et que eux c’est Melle LAFONTAINE. Tous.

      The only way is to forget le phone fixe.

      Tu as trouvé la voie, l’humour.
      Cependant il faut connaitre le métier de ces gens là. L’aggressif c’était un amateur, un débutant.
      Ils doivent passer ces appels pour manger, ils doivent réussir à décrocher des contrats pour manger. Ce qu’ils attendent c’est qu’on leur réponde normalement, et que si on sait trés vite que c’est pas la peine, on dit non merci au revoir et on raccroche. Eux de leur coté ils passent au numéro suivant en rajoutant 1 au dernier chiffre.

  2. Un jour (de congé parental, ceci explique peut être cela…) j’ai craqué complètement et hurlé à la pauvre dame (bien polie) qui m’appelait vraisemblablement du Turkhménistan: « MAIS VOUS EN AVEZ PAS MARRE D’EMMERDER LES GENS TOUT LE TEMPS, TOUS LES JOURS, PILE AU PLUS MAUVAIS MOMENT, D’AILLEURS C’EST TOUJOURS LE PLUS MAUVAIS MOMENT, COMPRIS? » (en fait elle en a sûrement marre de se faire engueuler toute la journée pour 1.50€ par jour dans le meilleur des cas)

    PS Pacitel c’est de la merde. Ca a jamais marché. La menace « vous savez que nous sommes sur liste orange? » entraîne immédiatement la parade: « ah bon, mais notre listing est peut être antérieur à votre inscription! »

    • Le congé parental a été inventé UNIQUEMENT pour pousser les gens à bout. C’est peut-être même des démarcheurs téléphoniques qui ont inventé le congé parental.

  3. Ah bah voilà toi aussi !!! Hier midi encore chez nous. C’est l’enfer. Tu leur dis que tu n’es pas intéressée et ils t’engueulent « mais je n’ai rien à vous vendre » Bah alors pourquoi tu m’appelles ? Et puis là c’est pas le moment, je suis occupée avec mes loulous « je vous rappelle quand ? » Ben vous me rappelez pas c’est plus simple « oui mai…. » NON Clic tu me gaves là.

    Alors la solution de mon homme c’est la n°2 quand il est là. Pour ma part j’ai enregistré tous les n° ET le nom des gens qui nous appellent souvent sur le fixe (hin hin hin oui il y en a encore). Comme ça même pour les enfants, quand ils sont seuls, ils savent qu’on ne décroche que si il y a un nom connu sur le tél. Moi je ne décroche plus et j’ai même laissé un message disant en substance que si ne ne connais pas ton n° de tél et que tu veux que je te rappelle vraiment, tu me laisses un message, parce que sinon je ne décroche pas.
    Et effectivement, j’ai la chance de rentrer déjeuner chez moi le midi, donc c’est midi et soir….

    • Ah oui, bien vu le message !
      En fait, on fait pareil chez nous, on ne décroche jamais le fixe si l’appelant n’est pas connu (voire pas du tout, pour personne si on est à table, par exemple, ou qu’on fait un truc pendant lequel on ne veut pas être dérangé), mais on n’a pas de messagerie. On l’a supprimée….

    • Bien vu l’enregistrement de tous tes contacts. Faudrait que je retrouve la notice pour voir comment qu’on fait. Et bien vu aussi le message ; tu es une excellente stratège dis.

  4. Idem. Pas mieux; Le dernier en date m’a aussi engueulé et raccroché.
    Je n’en puis plou.
    Je mets mon téléphone sur silencieux maintenant. Parce que c’est à longueur de journée : matin, midi ,sieste du petit, bain, soir… Alors je me sers quasiment plus de mon fixe. C’est deviendu infernal…

  5. Tiens ça m’est arrivé il y a quelques mois. Une jeune femme, qui t’appelle à 21h pour t’agresser. Le bonheur. Je l’ai donc sauvagement insulté et je lui ai raccroché au nez. Résultat, plus de fixe. Mais ça ne nous manque pas. On avait que ça tout le temps.
    Mais maintenant, j’ai des démarchages téléphoniques sur mon portable et la dernière fois je lui ai même demandé comment ils avaient eu mon numéro. Pas de réponse. Juste son discours débité d’une voix incompréhensible. Intenable et stressant. Du grand n’importe quoi.
    Donc, dorénavant, c’est « non merci, je ne suis pas intéressée, au revoir » et je raccroche.
    J’aimerai bien être carrément blacklistée par leur service.

    P.S: imagine que ton gentil poissonnier t’appelle pour te vanter les mérites de la dernière pêche et toi « non mais c’est bon je ne mange pas de poisson, j’y suis allergique » et là qu’il te hurle dessus parce que tu ne connais pas les dernières techniques de pêche et de conditionnement du poisson par azote liquide et que t’es vraiment une grosse teubé de ne pas vouloir lui en prendre…

    • Oui, mais pour être blacklistée, l’insulte ne suffit point. Faudrait vraiment jouer une grande scène du 2. Genre : « AH BEN ÇA TOMBE BIEN QUE VOUS APPELIEZ, J’ALLAIS LE FAIRE ! PARLONS DE MON COIFFEUR… »

  6. Mon homme (qui travaille à la maison) ne décroche plus aux appels dont il ne connait pas le numéro.
    Ces démarchages deviennent envahissants et pénibles.
    En général quand je réponds : « je ne veux pas de démarchage téléphonique » ils raccrochent mais certains sont coriaces.
    J’ai tout testé et à part la « liste rouge » je crois qu’il n’y a rien à faire contre ce genre de pratique.
    CA ENERVE un chouilla !!!

  7. Autre technique:

    1. Décrocher
    2. Dire : « Ne quittez pas, j’ai un truc sur le feu »
    3. Déposer le téléphone sur la table ou dans un tiroir
    4. Attendre que le téléphone émette un bip bip significatif

    En général, même les plus coriaces craquent au bout de cinq minutes.

    • Bien vu l’aveugle ! (Enfin, j’espère que tu vois bien, hein, le prends pas perso, je pourrais vendre mes gosses pour un bon mot).

      • Je ne sais pas quel âge ont tes enfants, ma fille a 3 ans et un bagout indescriptible. Et elle kiffe le téléphone, donc, depuis peu, nous la laissons répondre, en mettant le haut-parleur pour savoir à qui elle raconte sa vie. Oui, parce qu’elle n’a pas une conversation tout en codes zé conventions genre bonjour comment allez-vous et tout. Donc, l’autre jour, elle répond et c’est un démarcheur téléphonique qui lui demande si papa ou maman est là. La petite fait la sourde oreille et dit « tu sais j’ai un nouveau vélo et des nouvelles baskets et des nouvelles sandales et des nouvelles lunettes de soleil (elle revenait de vacances chez ma mère cette pourrie gâtée) et j’ai été à la mer et j’ai tombé dans les rochers, mais je m’ai pas fait trop mal mais un peu quand même blablabla ». Eh ben, il lui a raccroché au nez le gars (et nous on a pissé dans notre futal tellement on était morts de rire). Depuis, ce sont les enfants qui répondent au tel à chaque fois et les démarcheurs ne demandent même plus papa et maman, ils raccrochent direct. Aurions-nous trouvé la parade de la mort qui tue?

  8. Moi j’ai plus de fixe depuis quelques années, ça marche bien comme ça.
    Bon maintenant ça démarche aussi sur les portables, la dernière fois j’ai hurlé sur le gars (ce qui n’est vraiment pas dans mes habitudes): « VIREZ MOI DE VOS LISTES! VOUS ALLEZ ME VIRER DE VOS LISTES! J’AI RIEN A VOUS FILER! ET J’AIMERAIS BIEN QU’ON ME DONNE A MOI AUSSI! »…Clic… Je suis bien passée pour une hystéro, les gens autour de moi tout ça, mais ça m’a fait un bien fou!

  9. Incroyable. Je lis ton texte, et m’étonne du fait qu’on t’ai raccroché au nez. Jamais vu ça…
    Je suis au bureau, là aussi je reçois souvent des appels commerciaux.
    A peine je finis de te lire que le téléphone sonne, pour me vendre (très adroitement) un abonnement sur un site et gna gna gna. J’ai vite débusqué l’entourloupe, et bien que je sois restée très polie (le sourire et la politesse désarment souvent l’agressivité), dès qu’elle a compris que je ne me laisserais pas faire, elle m’a raccroché au nez, dis donc !!! Double agression !
    D’un autre côté, je me dis toujours que c’est le genre de boulot relou duquel il doit être assez salutaire de pouvoir partir rapidement…

    • Bien d’accord avec le boulot relou : j’ai d’ailleurs compatis des années en commençant mes phrases par « c’est pas contre vous, hein ». Sauf que tu ne peux avoir personne d’autre au bout du fil. Pas cool pour la personne qui bosse, hein…

  10. « Allo bonjour, vous êtes Mme truc?
    -Ah nan Mme Truc est décédée.
    – Oh excusez-moi, au revoir »
    Je l’ai fait une seule fois et j’ai l’impression qu’ils appellent beaucoup moins… Coïncidence?

  11. Le démarchage est une horreur. Tu m’as fait beaucoup, beaucoup rire avec tes exemples de coiffeur et autre boulanger!!
    Je ne décroche jamais quand je ne connais pas.
    Par contre, je me suis fait avoir, chez moi, par un type hyper agressif de chez SFR, qui venait parler, pardon, faire une vente forcée pour la fibre. Sentant quelques hésitations de ma part, il a usé de multiples arguments, toujours en m’enguelant (chez moi, avec ma fille dans les bras !!!!). Je n’ai pas pris son abonnement (malgré sa menace que « bientôt-dans 2 jours-l’offre-ne-sera-plus-valable-et-ce-sera-tant-pis-pour-moi-si-je n’ai-plus-de TV-ni-internet-il-m’aura-averti » )
    Je suis arrivée en retard pour récupérer mon fils à son activité, à cause de lui!Très fâchée contre ce sale type et contre moi de ne pas l’avoir mis dehors plus rapidement. Je n’en revenais qu’il puisse me parler, me menacer ainsi, chez moi, pour me vendre quelque chose!! Il a fait ainsi le tour de tout l immeuble, se faisant passer pour le grand sauveur de l Internet….

  12. Parade numéro 4 :
    – « Allo Madame Egalimère, Dominique Untel de la société Jeveuxtevendreuntruc
    – Je suis désolée mais là, je n’ai pas le temps, je suis avec les enfants et…
    – Mais ça ne prendra que quelques minutes, Madame Egalimère…
    – Mamaaaaaaaa, j’ai fini de faire CACAAAAAAAAAAAAAA !!!
    – Voilà, allez, aurevoir Dominique !  »

    Vécu, un certain soir chez nous.

    Parade numéro 5 :
    – « Allo Madame Egalimère, Dominique Untel de la société Jeveuxtevendreuntruc
    – Je suis désolée mais là, je n’ai pas le temps, je suis avec les enfants et…
    – Mais ça ne prendra que quelques minutes, Madame Egalimère…
    – Tiens Loulou, discute avec le monsieur, moi je n’ai pas le temps je dois préparer à manger… » et refiler le combiné à son enfant de 7 ans 😉

  13. Nous n’avons plus de fixe, pour la même raison : chez nous ça sonnait à l’heure où ça fait battre le coeur à 12 000 (parce qu’à cette heure-là c’est forcément pour une mauvaise nouvelle), et on se retrouvait en ligne avec un fax. Epuisant.

    Par contre, la hargne, j’y ai eu le droit en live il y a quelques semaines : me promenant dans une galerie commerciale, un vendeur de cuirs m’alpague pour, je cite, « me faire un cadeau ». Vue la période je pensais à un calendrier publicitaire, j’étais d’humeur badine, je l’ai suivi dans sa boutique.
    J’en suis ressortie 15 minutes plus tard, avec l’impression d’être un caca de mouche parce que je ne voulais pas claquer un SMIC sur un coup de tête dans 2 blousons en cuir qui ne me plaisaient qu’à moitié. Le mépris du gars m’a collé à la peau une partie de la journée. Maintenant je fais un détour pour ne pas passer devant sa boutique.
    Un SMIC. Alors que j’ai un manteau à moins de 50 euros sur les épaules, il aurait pu deviner qu’il n’allait pas faire une bonne pioche avec moi. Ou alors j’ai vraiment l’air manipulable.
    Un SMIC, quand même!! Un grand malade.

  14. Je me faisais justement la réflexion ce midi qu’on devrait pouvoir signaler à Orange qu’on ne veut plus disposer de ce « service » qui ne rend plus service qu’aux démarcheurs téléphoniques. Et hors de question pour moi de payer la liste rouge. La parade pour ne pas les laisser s’embarquer dans leur blabla: leur répondre de suite qu’on est pas propriétaire ou bien leur demander clairement le nom de leur société et ensuite leur signifier qu’ils enregistrent que je ne souhaite plus être rappelé par leur société, je n’ai jamais eu la moindre objection suite à cette demande et je n’ai pas non plus été rappelé par la même société suite à cette demande( je notais systématiquement le nom de la société sur un carnet) seulement comme il y a plus de société partenaire bleu-ciel-edf que de jour dans l’année ça n’assure pas vraiment la tranquilité à long terme. L’option bis: trouver comme sur mon portable une sonnerie tellement discrète pour les n° inconnus que je ne l’entends qu’à peine. Du coup on ne réponds qu’aux appels connus.

    • Faut vraiment que je trouve la notice pour pouvoir faire des trucs merveilleux comme mettre une sonnerie discrète pour les numéros inconnus…

  15. Nous avons résilié notre abonnement à France Telecom, il y a quatre ans. Donc notre numéro ne doit plus figurer sur aucune liste. Maintenant, seul Numéricable nous appelle (mais bon, on l’a cherché aussi).

  16. J’ai prévu de résilier (on est chez FRI, on a tout compris…) et de prendre la fibre (Numérikkkkkableu donc). On verra, peut-être qu’ils ne me retrouveront pas…Gnark gnark gnark…

  17. Ils appellent TOUJOURS pendant la sieste ce qui m’oblige à répondre.
    au ton crispé de ma voix ils captent vite (en vrai je raccroche avant la fin de la 1ere phrase en demandant de plus appeler) qu’avec moi c’est mauvaise pioche

  18. moi je me suis fait alpaguée une fois par une nenette dans un centre commercial pour participer à un jeu pour gagner un adoucisseur d’eau. Naive je donne mon portable. L’après midi même, appel: vous êtes la grande gagnante. Bizarre que ça soit aussi rapide et comme je gagne jamais rien je me méfie, surtout que le gars me dit qu’il faut que mon mari soit là le jour de l’installation. Je lui dis alors que je ne suis pas proprio et qu’en plus mon mari bossant en décalé ça va être compliqué. Bref, le gars m’a appelé tous les jours pendant 1 semaine, a fini par m’insulter et lâcher l’affaire. Et genre un mois plus tard je tombe sur un reportage à la télé qui explique que c’est une grosse arnaque et que les gens qui ont dit oui se retrouvent endettés jusqu’au cou. Bon à la base j’ai donné mon numéro mais depuis j’fais gaffe!

  19. Il y a deux mois j’ai commandé des produits chez une entreprise de surgelés, le mois dernier et ces derniers jours ils ont tenté de m’appeler plus de 5 fois par jour pendant une semaine ! Mais PDBDM si je veux racheter des légumes à couscous je saurai vous rappeler alors foutez-moi la paix !!!!!!
    Par contre le coup du vendeur qui engueule parce qu’on le laisse pas faire son speech j’ai jamais eu, mais je compatis c’est hard…

  20. Parade n°6 :
    la grande classique :
    – vous êtes propriétaire ?
    – non
    – au revoir.

    Parade n°7 :
    tout aussi classique :
    – vous êtes madame Machin ?
    – non
    – au revoir.

    Parade n°8 :
    Ne plus jamais décrocher son fixe ou les numéros inconnus sur ton portable. Se dire que les gens qui te connaissent et ont un truc important à te dire te laisseront un message, un texto, un mail, un pigeon voyageur … Effacer les 15 appels en absence de la semaine le vendredi soir devant un bon mojito … Lâcher prise … et reprendre un mojito.

  21. Je suis sur liste rouge mais j’ai l’impression que ça ne marche qu’à moitié….
    Et en ce moment complètement harcelée par un numéro en 05 (faut se méfier de TOUS les numéros inconnus maintenant!!) à qui tu dis une fois que leur superoffredelamortquituedecréditàlaconsommationà12% ne t’interesse pas et qui continue à t’appeler pour te la proposer.
    La prochaine fois qu’ils appellent je leur démonte la gueule…….ZENNNNNNNNNNNNN

  22. Vu que tu es chez Friiii, tu peux tenter cela:
    Après chaque appel indésirable, tu décroches ton téléphone, et tu fais *351*#.
    Ce numéro sera automatiquement bloqué. (Regarde point 4 ici si cela t’intéresse: http://www.free.fr/assistance/2177.html )

    On est en train de tenter… Je dis pas que c’est la solution miracle, parce que des numéros à bloquer, y’en a un paquet, mais peut-être qu’à la longue, on sera tranquille.(enfin, avec nos enfants, donc une tranquillité toute relative).

    • Tu nous diras, parce que moi je me casse de chez Friiiiii (ils aiment pas rop les doubles connexions internet + télé le soir, ça crispe la Freebox…).

  23. J’ai un fixe parce qu’il en fallait un je ne sais plus pourquoi. Personne n’a le numéro, personne et pourtant il sonne presque tous les jours. j’ai décroché une fois et j’ai eu l’énergie comme toi. Ce fixe on ne sait pas trop s’en servir, on n’a jamais réussi à faire marcher le répondeur… et je me marre à chaque fois que je le regarde avec ses 78 appels en absence et 56 messages qui ne seront jamais écoutés… tous ces démarcheurs qui continuent d’appeler dans le vide parce que personne ne répond, c’est une histoire sans fin ! ceux qui appellent sur mon portable quand je suis au bureau, j’ai du mal à être toujours aimable…

  24. Ben disons qu’au départ, le téléphone c’est pour être joignable, et joint par des gens à qui tu aurais DONNÉ ton numéro. Pas un boulevard téléphonique pour des démarcheurs enragés. Alors aimable un peu , oui, mais au bout d’un moment, ça va, bien, hein, nanméolà.

Une remarque ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s