Home made

IMAG0450

Tout a commencé lors de ma première gestation.

Gestation que je qualifierais de double puisque ce n’est pas un, madame, mais deux petits êtres qui se sont épanouis en ma personne. (Pauvre petit corps frêle et mince, dévasté en un rien de temps). Bref, là n’est point le sujet, je vous ferai partager ces joies une autre fois.

Tout a donc commencé alors que je gestationnais, vous disais-je donc. Pour m’occupationner, étant donné que mon pauvre petit corps frêle et difforme ne pût rapidement plus se mouvoir à souhait, je décidai de fabriquer moi-même de mes petits doigts de fée une couverture en laine, douce, si douce. Avec des mailles très fines et délicates. J’y ai passé 6 semaines à raison de 3 heures par jour (42 x 3 = 126 heures). Par couverture. Par deux.

Huit ans plus tard, les couvertures ont muté en tapis de sol pour le Tipi de jardin de ces messieurs-dames.

Parce que tu m’as peut-être vue arriver gros comme un camion, cher ami, il s’agit aujourd’hui d’analyser pourquoi je m’évertue à fabriquer moi-même ce que d’autres font mieux que moi, en pensant que c’est mieux pour mes enfants. Tout en étant seule à penser cela.

Quelques exemples ?

Parlons du fameux liniment fait maison, avec ton huile d’olive et ton je-ne-sais-plus-quoi pour le stabiliser que tu mélanges bien, et qui termine en vinaigrette. Une vinaigrette-à-cul de bébés. Bébés qui ont en plus un siège fort délicat. Siège qui se retrouvera par conséquent couvert de plaques, sous le nez du pédiatre qui décrètera, avec sa verve habituelle : « Le liniment ? Pffffff….on ne met pas de l’huile d’olive sur le cul des bébés, vraiment… » (Dragon).

Parlons ensuite du pain fait maison, avec ta super machine à pain et ta farine faite exprès, ta levure de mes deux que tu as fait tous les Siouper U, Intermarchez et Carrefouremarquette possibles du coin (j’habitais Fion, à l’époque) pour la trouver.
Pour t’entendre dire, après le 256ème essai, des kilos de farine dans le nez et les cheveux en pétard : « C’est pas du vrai pain quand même, hein ».

Parlons aussi des dizaines de robes, jupes, sacs, sarouels et autres chemisettes cousues de mes mains fines (épargnées, elles, par le troupeau gestationnel qui m’est passé sur le corps) qui ont fini sources de conflits quotidiens les matins d’école :
« Oh, tu as vu la jolie robe que maman t’a cousue?
– Oh oui, elle est trop belle !
– Tu la mets pour aller à l’école?
– Non, je la mettrai une autre fois.
Une autre fois = dans tes rêves (phase oedipienne oppositionnelle à deux balles).

Sans parler des doudous qu’EUX m’ont demandé de coudre ou de tricoter, des peluches que j’ai tricotées (356 heures pendant ma deuxième grossesse de mon troisième enfant ) et que j’ai prénommées « Louis » et « Jacques » parce ça faisait plus peluches Moulaing Rauty :
« Tiens, ce sont les peluches que maman t’a tricotées quand tu étais dans mon ventre !
– Ah oui, mais j’aime mieux celle-là (le cadeau 3Suisses en carton).
– Mais si ! Tiens, voici Louis…Et là c’est Jacques.
– Pourquoi elles s’appellent pas Spiderman?

Parlons des yaourts maisons, dont tout le monde s’est léché les babines…Le premier soir. Qui étaient finalement trop liquides. Trop bizarres. Pas assez Filous.

On peut parler de la pâte à modeler home made. Que même, elle est géniale, et qui traîne émiettée dans les rainures du parquet.

Et aussi les jolis petits déguisements que tu as bien galéré à fabriquer. Parce que tu sais qu’à 3 ans, le petit VEUT se déguiser mais a trop chaud, trop froid, ou ça gratte ou encore a peur de lui-même. Oui, c’est comme ça, je ne l’explique pas. Le gosse est chelou (et relou). Alors tu créées un déguisement de lion avec de vrais habits confortables au cul desquels tu coudras une queue faite d’une grosse tresse de laine (que tu t’es bien marrée à trouver quand tu habites Culand et que tu t’y prends deux jours avant). Le déguisement parfaitement raisonnable.
Qu’elle ne voudra pas mettre au dernier moment, parce que d’un coup, le Carnaval, ça fait peur.

Autant d’exemples qui me questionnent aujourd’hui : pourquoi m’acharne-je ? Pourquoi me fais-je autant chier à créer des trucs de mes mains (tiens, le sac de gym me revient) dont personne ne veut derrière ? Pourquoi suis-je incapable de dire non à leur requêtes artistico-créatives (je pense aux deux petits sacs à dos de rentrée en petite section, faits avec du tissu Madras rapporté de Guadeloupe et dont même les boutons étaient faits en pâte Fimo). (Ah et aussi aux pulls tricotés (qui grattent), aux bonnets écharpes et autres snoods faits mains (qui grattent aussi), aux brioches et au Tipi fabriqué par Mezig et son époux, qui moisit tout seul au fond du jardin (remarque il est pas tout seul, il est avec ses copines les couvertures).

Alors, je le dis, ici, de façon hyper solennelle : jamais plus je ne fabriquerai pour mes enfants. Ces êtres ingrats et égoïstes, qui n’ont même pas la délicatesse de faire semblant d’apprécier une seule seconde.

Bon, je vous laisse, je prépare un plaid au crochet de 3,60 X 5,78 mètres pour ma voisine, avec de l’alpaga que j’ai filé moi-même.

Louis, veuf, se fait consoler par 3 Suisses Man.

Louis, veuf, se fait consoler par 3 Suisses Man.

Publicités

9 réflexions sur “Home made

  1. tu tombes pile ! je suis en train d’apprendre à mes dépends l’ingratitude de mes filles (jumelles 3 ans) face aux différents trucs que leur couds ! dernier en date : « le burnou de bain » (quel nom débile en fait !) où je me suis bien fait ch…bon bah elles n’ont pas voulu l’enfiler because la couleur ça va pas !!! Heureusement, comme les juju, perso, ça me laisse moyen le temps de coudre je n’ai pas l’occasion de les couvrir de trucs home made ! (en revanche la bouffe de papa et maman, elles kiffent !)

  2. Nullipare de mon état, j’avoue avoir esquissé un sourire en lisant ce billet remarquable 😊 Oui Madâme !! Parce que j’ai déjà tricoté un plaid pour MOI qui m’a pris deux mois et demi et que je me suis bien fais chier parce qu’il est tout bancal !! Siouper. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot. Et puis tu sais…moi quand je retrouve ma couverture de bébé ou des serviette de bain avec mes initiales maintenant…et bien ça me fais chaud au coeur de savoir qu’on les a faites pour moi.😊

  3. eh oui, les enfants sont ingrats, c’est bizarrement une surprise(on se fait avoir à chaque fois). fais pour toi ou -comme le dit onali- pour le futur.enjoy!

  4. La seule chose que j’ai fait de mes mains pour mes enfants ce sont des purées et compotes. Je ne risquais pas de me prendre des vents : ils boufferaient n’importe quoi (et c’est quand même meilleur que les croquettes pour chat). Ton ours est vraiment SUBLIME (non, je n’exagère pas) (il est supra chouette).
    Bon sinon, je ne peux pas te mettre de photos, mais mes enfants ont recu en cadeaux de naissance des … trucs tricotés main par une amie de ma mère. Trucs informes et de couleur fluo dont je n’ai jamais compris comment ils s’enfilaient (ambiance gilet pour descendre les poubelles) (mais à 1 mois ils étaient un peu jeunes). Bref cela m’a coupé l’envie de tricoter quoique ce soit.

  5. C’est beau 🙂 j’admire même s’il y a bien une chose que ma fille ne pourra jamais me reprocher c’est celle-ci : mes mains n’ont jamais cousu (à part réparer les trous des peluches), ni tricoté, ni peint, ni fabriqué pour elle ! c’est bizarrement même quelque chose qui ne m’a jamais traversé l’esprit ! alors j’admire parce que j’en suis incapable ! (et aussi parce que j’ai grave la flemme !)

  6. Je trouve cet ours superbe !! Si tes enfants n’en veulent pas, je peux t’envoyer mon adresse !! 😉
    Ma mère a fait des doudous pour mes jumeaux, c’est pareil, ils les ont snobés et ont élu des caribous de chez Disn*y, qui passent leur temps à se découdre…. grrr… oui oui, le même doudou en plus…
    C’est pas grave, moi je les garde les doudous de ma mère, et je les aime !!

Une remarque ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s