Problèmes existentiels

The-Unseen-Underwater-Portraits-3

Terminer un tube de dentifrice me procure un plaisir immense.
L’enrouler chaque jour un peu plus pour être bien sure de tout utiliser.
Surtout ne rien laisser.
Certains jours j’ai des fausses joies.
Je me dis ayé, c’est pour aujourd’hui. Alors que depuis plusieurs jours j’appuie dessus comme une dingue pour faire sortir tout ce qui reste, je sens que je suis enfin au bout du bout du tube. Je vais pouvoir le reboucher et le jeter.
Et ressentir cette satisfaction du tube vide.
Et pouvoir passer sereinement au tube neuf.
Mais les choses ne se passent pas toujours comme on le souhaite.
J’ai toujours l’impression qu’il en reste, ne serait-ce qu’un tout petit peu. Alors je le repose dans mon verre à dents, un peu déçue, avec le secret espoir que ça sera pour ce soir.
Imaginez mon bonheur quand je termine un gros baril de lessive ou un rouge à lèvre.
J’exulte.
Pour le mascara c’est chiant on n’est jamais sûre. Il en reste toujours un peu, même s’il est tout sec. C’est le dilemme. Commencer le neuf sans avoir terminé l’autre, et sans oser le jeter non plus. Quand je me retrouve plusieurs jours d’affilée avec des grosses boulettes de mascara desséché collées sur les cils et que je mets en péril mon boulot et ma vie sociale je me décide à passer au nouveau.
Je ne suis pas complètement folle quand même.
Mais c’est dur.
Et je garde le vieux au cas où. Merde il en reste je ne vais pas le jeter quand même.
Alors ça s’entasse. J’en ai plein les placards.
Pis ya le vernis.
Mon angoisse.
Qui a déjà terminé COMPLETEMENT un vernis??
Qu’il parle aujourd’hui ou se taise à jamais.
Le vernis est inlassablement trop épais au bout de quelques semaines.
Qu’est-ce qu’on peut y faire? J’y verse des liquides divers pour tenter de le refluidifier : de l’eau, du dissolvant, du démaquillant. Avec des résultats souvent mitigés. Mais plutôt mourir que de les jeter alors qu’il en reste la moitié, voire les trois quarts. Voila. C’est comme ça. J’aime finir les trucs, les jeter, faire place nette et ouvrir un truc neuf.

A l’inverse, c’est souvent les trucs qu’il n’y a plus ou presque plus dans les magasins qui me font envie. Je peux flâner dans les rayons, regarder vaguement un tee-shirt, chercher ma taille, me rendre compte qu’il n’y en a plus. Et ressentir soudain un vif intérêt pour ledit article. Puisque je ne peux pas l’avoir je le trouve formidable. Et d’ailleurs s’il n’y a plus ma taille c’est que plein d’autres filles ont dû l’acheter. Ce tee-shirt a toutes les raisons d’être génial.
Quand une fille s’intéresse à un article en rayon, j’ai envie d’aller voir moi-aussi. Si elle le repose, je le repose. Par contre si elle prend le dernier, j’ai envie de lui péter la gueule pour pouvoir le récupérer. Je le veux à tout prix.
Quand j’arrive devant les cabines, je lorgne systématiquement sur ce que vont essayer mes congénères, et je trouve toujours que ce qu’elles ont choisi est mieux.
En général je repars en reposant tout. Je suis un véritable calvaire pour les vendeuses qui me lancent un sourire constipé quand je rends les 7 articles essayés.
Je suis capable de partir en quête d’une fringue qui m’est passée sous le nez en déambulant dans Paris à la recherche de TOUS les magasins de la marque jusqu’à trouver la super fringue en question. A force d’efforts je finis par trouver. Et s’il y en a pleins dans ma taille, je le trouve moins bien tendance nul. Et je le repose.

Voilà, et à part ça, ça va.

Crédit  photo : Lara Zankoul site portfolio magnifique à consulter d’urgence

 

 

 

Publicités

6 réflexions sur “Problèmes existentiels

  1. Alors je ne mets pas de vernis mais pour le mascara j’ai le même problème. … le toc du dentifrice je te le laisse j’en ai assez sous le coude !! Et les habits ça le fait un peu pareil le convoitage de la robe que la fille a pris… j’avoue. … Mais ça va aussi hein !!

  2. Haaaaaaan c’est toi la relou qui me colle dans les boutiques en prenant et en reposant les articles que je viens de regarder? ?
    😊😚

  3. Pour le vernis il suffit d’y mettre le prix et il ne deviendra pas trop épais au bout de 15 jours 😉

  4. Je n’ai jamais fini un rouge à lèvres de ma vie, en même temps je les commence à peine ! pour le dentifrice je me reconnais bien là 🙂 par contre je n’ai plus d’états d’âme, quand c’est entamé et que je n’utilise pas depuis longtemps c’est poubelle !

Une remarque ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s