L’avis de les gens

l'avis de les gens

En général quand on traverse de gros changements ou qu’on doit prendre de grandes décisions (au choix s’installer avec quelqu’un, déménager, le quitter, commencer le running, etc) on se rapproche de “les gens” pour avoir leurs conseils et on récolte le plus souvent leurs avis. Malheureusement, l’avis de les gens est inversement proportionnel à ce dont tu as besoin pour te soutenir ou te guider. Un exemple ? “Hanlalalala je ne peux pas rester dans ce boulot ils m’ont clairement fait comprendre par lettre recommandée avec AR qu’ils attendaient mon départ avec impatience pour entamer une chenille à poil sur mon bureau après y avoir installé la nièce du boss, qu’est-ce que je peux faire ?”. Les gens : “Moi en 1978 il y avait le plein emploi on quittait pas son bureau comme ça sur un coup de tête parce qu’il était trop petit en mettant toute sa famille en danger”. Ah oui voilà, c’est important de le préciser, l’avis de les gens est souvent assorti d’un jugement de valeur bien culpabilisant et qui implique qu’au mieux tu fais une connerie, et qu’au pire tu vas entrainer ta famille pour 3 générations dans la ruine, la rue et la dépravation morale.

Dans cette période sympa que j’ai traversé pendant 6 ans 3 mois où je ne savais ni où ni même si j’allais finir par déménager (oui depuis on sait que c’est mort), j’ai pu profiter pleinement des conseils de les gens. Ce qui a vachement motivé les gens dans un premier temps ça a été les potentielles destinations de notre projet. Alors vite fait notre projet pour ceux qui n’ont pas suivi : en ayant un peu ras le fion de vérifier le taux de pollution avant la météo chaque matin et de se prendre des grosses bourrades lors de nos 57 minutes (aller) de transport quotidien, nous avions décidé de profiter d’une période de chômage (vous pouvez nous dénoncer à la brigade de répression des assistés) pour rechercher un emploi pour l’un de nous deux loin de Paris et pendant quelques mois on a suivi une piste très mouvante.

Les gens a plein d’avis à donner sur les destinations quand vous lui parlez de celle qui pourrait être la vôtre. Sachez que si ce n’est pas sa région d’origine en général c’est “nul” et “c’est très difficile d’y être accepté”. Ne cherchez pas ce qui se cache derrière être accepté puisque de toutes façons vous ne le serez pas et vous allez sans doute mourir là bas seule comme une crevarde en n’ayant plus jamais parlé à personne d’autre qu’à votre famille.

Ensuite vient le point bobo-hipster parisien, que vous étiez jusqu’alors, ne nous voilons pas la face (enfin sans la barbe) c’est le point du “Mais t’es folle c’est MORT !”. C’est mort revêt plusieurs sens selon votre interlocuteur : du basique y’a pas de H&M/Uniqlo/restos viets/superU du dimanche matin au plus recherché y’a pas de brunchs/Colette/bars hype de nuit où vous n’alliez plus depuis la naissance des enfants et avant le physio ne vous laissait pas rentrer mais bon, jusqu’au traumatisé hors du périph personne ne lit/ils ont tous des voitures/et sûrement des chiens dans des jardins/ils restent chez eux/vous allez tous crever (qui nous permet un retour au point précédent).

Enfin vient le point météo. Comme chacun sait, les gens connait très bien la météo de TOUTE la France et même des Dom-Tom grâce aux nombreuses applications de son smartphone, la preuve ici. Et les gens est allé partout en vacances alors il va grave t’aider. En gros si tu vas en Bretagne c’est mort, c’est très difficile d’y être accepté et il pleut tout le temps, même le soleil il est gris et c’est pas la peine d’espérer échapper à la photodépression, heureusement comme tout le monde y est alcoolo tu ne t’en rendras plus compte bourrée au chouchen seule chez toi. Si tu vas dans le Poitou, je vous passe les étapes précédentes mais le temps est dégueulasse, en plus tu es loin de la mer donc n’espère pas que ça change en cours de journée. La vérité c’est que personne chez les gens ne connait le Poitou mais ça veut bien dire que c’est la merde sinon les gens connaîtrait. Si tu vas à Bordeaux ahlalalalala malheureux il fait super beau mais beaucoup trop chaud, tu vas étouffer en plus. Non seulement tu ne seras jamais accepté mais en plus ils vont te jeter des caillasses parce qu’ils ne sont pas sympas du tout, tu auras de la chance si ton enfant est pris à l’école publique parce qu’il y a des entretiens de sélection pour tous les non bordelais afin de limiter l’arrivée des étrangers. Heureusement tu seras près de la mer. Si tu vas au Mans ben là les gens n’a même plus de mots et te regarde avec un air désespéré pour toi et te propose de te cacher chez lui quelques jours, le temps que ton potentiel employeur oublie cette sinistre proposition.

Ce qui est marrant c’est que les gens parle très souvent, une fois par repas globalement, de quitter Paris, mais visiblement le fait que tu sois prête à sauter le pas est une insulte personnelle que tu lui fais. Parfois en faisant la bise à les gens à l’entrée du métro tu sens son regard derrière toi et tu ne saisis pas super bien si c’est de la pitié ou de l’envie. En revanche tu es bien bien démoralisée d’avoir eu cette idée complètement irresponsable de partir, jusqu’à ce que tu retournes sur le bon coin regarder les surfaces dans lesquelles tu vas pouvoir vivre si ça marche un jour…. Pourvu que ça marche bientôt punaise….

Spéciale dédicace : je voudrais ici remercier mes mouks du SG qui ont toujours été enthousiastes pour toutes les destinations, tous les projets, tous les revirements et qui ont été là quand il a fallu renoncer (temporairement, promis). Remercier mes copines, de l’internet ou pas, qui m’ont parlé spécialités régionales (avec photos à l’appui), AMAP, quartiers et restos bios (elles se reconnaitront) et donné de vrais et bons conseils. Je dédie ce billet au tourteau fromager, toi même tu sais.

Publicités

17 réflexions sur “L’avis de les gens

  1. ^^ le mot clé « tourteau fromager » va t’amener de chouettes visites je pense.
    Je suis désolée d’apprendre ce renoncement. J’espère le moral est bon malgré tout.
    Les gens sait tout surtout quand il s’agit de la vie des autres.

  2. Les gens ils aiment décourager parce que parfois les gens eh ben ils n’ont pas les cojones de faire ce que tu fais alors ils te disent que ce que tu vas faire bah c’est nul et que tu vas être très malheureuse de ce que tu t’apprêtes à faire et que même il faut surtout pas y aller !! Mais ils faut leur pardonner, c’est presque inconscient.

    Nous on a quitté Paris, on s’est pas longtemps posé la question car si on avait un deuxième (enfant je précise) où c’est qu’on allait le mettre ??!!
    On a choisi la bretagne, enfin la bretagne nous a choisi hein, rapport au boulot. Les gens sont accueillants (à peu près), hannn ! Les commerçants disent bonjour, hannn ! En plus je suis comme qui dirait une « arabe », double hannn ! Même qu’il y a plein d’écoles pour tes gosses !

    Pardon pour tant de grossièretés.

  3. Et bien nous aussi on a eu l’avis de tous les gens concernant notre projet fou. Mais on l’a fait, et on est revenus, et on va bientôt retrouver notre Bretagne où il ne fait pas si moche que cela!
    Courage!

  4. Les gens y sont cons et jaloux et démotivants. À chaque fois qu’on a pris une décision on a agit sans rien dire aux les gens et tant mieux. Parce que je ne supporte pas de les entendre les gens. Y comprennent jamais rien t’façon 😵

  5. Va oú le hasard du travail te ménera,chaque région a ses avantages et ses inconvénients de toutes façons.Ici c’ est la Charente-Maritime qui te parle,nous n’ avons pas d’ ikea mais on a la mer,l’ île d’ Oleron,on est pas.loin de Bordeaux,de Poitiers ( des Tourteaux Fromagers,on a quelques agriculteurs Bio,enfin j’ ai pas l’ impression de manquer de quelque chose,on ne s’ ennuie pas en tous cas) et on est pas loin du Marais Poitevin,pas loin d’ Angouléme et de.son festival.de.la bd,pas loin de la.Rochelle( festival film),cognac ( festival blue),Royan ( festival violon sur le sable) etc etc.etc

  6. Les gens est tout de suite beaucoup plus supportable avec une petite mandale dans sa gueule.
    Chez moi, en Plouquie du Sud Est, c’est pas mort, rapport aux fêtes du boudin et autres foires à la courge (ce week-end c’est la fête de la moto \o/), les gens disent bonjour quand tu les croises dans la rue MÊME SI TU LES CONNAIS PAS, y fait beau, y fait chaud (mais pas trop), y pleut un peu (mais pas trop aussi), mais ya pas la mer (mais ya des lacs).
    Allez, la. Prochaine ÇAY LA BONNE. Ma ponctuation est bourrée pardon, j’ai la flemme de recommencer. Le bisou !

  7. La bobo parisienne t’embrasse, et sera ravie de venir déguster les spécialités locales de votre future destination, qu’il vente, qu’il pleuve, ou même pire, qu’il fasse du soleil. Enfin, si j’arrive à passer le périph, il parait que de l’autre côté les gens ne font pas la gueule, ça fait flipper.

  8. Ha ben dis donc je te confirme que en plouquie du sud ouest (coucou la ouiche) les gens est super sympa et fait la fete aussi et que y’a la mer, enfin l’ocean quoi. J’espere que tes projets iront bon train et que ta destination te plaira, avec ou sans les gens.

  9. Quitter Paris sans quitter Paris c’est faisable aussi.
    Nous sommes dans le nord de l’Yonne (près de Sens) et je bosse en région parisienne. C’est bien desservi par les trains en 1 heure pour Paris Bercy.
    Et là c’est le paradis!!! Tout est moins cher (immobilier, assurances, impôts, activités…) il y a plein d’assos, d’animations et de fêtes toute l’année dans les villages et en ville. Les gens sont cool et c’est vraiment beau.
    On a même des bibliothèque, des châteaux et tout un tas d’autres trucs culturels 😉
    Viendez, on a même des escargots (oui c’est déjà la bourgogne).

  10. Excellent, très drôle, c’est très vrai, c’est exactement ce que j’ai dit à mon frère pour le décourager quand il a décidé de partir s’installer à San Francisco et de me laisser dans la même ville que nos parents :p mais bon, pour une raison mystérieuse, tous ces arguments n’ont pas beaucoup porté, il est parti quand même, ce rat ! 😉
    Bonne recherche, moi aussi j’en ai marre de Paris depuis que j’ai réalisé être moins allergique au pollen qu’à la pollution !

  11. Ben moi je me sens visée dans ta dédicace 😉 si tu savais le nombre de fois où on me dit mais comment tu fais pour supporter les transports etc… j’en ai marre de me justifier mais bon… en attendant j’ai un collègue qui n’arrête pas de me dire qu’il pense de plus en plus à venir s’installer vers chez moi et tous mes arguments sont bons ! y’a de place pour vous aussi 🙂

Une remarque ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s