Ma chance retrouvée 

Il y a un an presque tout pile, j’ai écrit ça. Je viens juste de retomber dessus, et j’avais complètement oublié. Je sais plus suite à quoi j’ai écrit ça, je sais plus ce qui m’était passé par la tête. Je me souviens l’avoir écrit une nuit, quand j’étais veilleuse. Je travaillais de nuit dans une maison de retraite et j’avais quelques moments de calme entre 3 et 4 heures du matin. 

Je ne me souviens pas trop du contexte. Je me souviens avoir été triste et puis un peu heureuse, pleine de regrets et puis résolue. J’étais je sais pas. Bien, oui, certainement. J’étais autre, je crois. 

Pardon ma chance. 

Pardon de t’avoir trahie, de t’avoir trompée

J’ai cru que c’était simple, que c’était facile et que c’était acquis

J’ai cru que je le méritais et que je méritais encore plus et toujours plus

Pardon ma chance de t’avoir craché à la gueule, d’avoir usé abusé mangé tout pris engouffré déchiré abîmé et d’avoir rien laissé, d’avoir rien rendu, d’avoir pas dit merci, d’avoir juste dit encore 

Aujourd’hui je te vois je te suis je te sais 

J’ai déjà tant laissé, je veux plus rien gâcher

Pardon ma chance, je ne te trahirai plus. 

Publicités