Dis bonjour à la dame

bienvenue

Ouiche Lorraine
Avec son physique de star américaine, Ouiche Lorraine est une belle, grande, et merveilleuse jeune femme, née en un jour béni où le tioube YMCA faisait sautiller les corps d’une jeunesse adepte de drogues dures et de déguisements.
Accompagnée de 31,2 kg de lardons, elle peut désormais enfin profiter des avantages famille nombreuse, soit 10% de réduction supplémentaire sur sa carte Intermarché, quand même, vivre tranquillement grâce aux allocs et rien branler.
Philanthrope, elle consacre tout son temps libre à défendre la paix dans le monde, combattre le cancer, et sauver les ours polaires.
Enfin en tout cas c’est ce qu’elle a prévu de faire, dès qu’elle aura fini de laver les couches, d’essuyer le vomi, de changer la caisse du chat et de faire ses ongles.

Fabienne Lepic Delaglaviouse
Née sous la Vème République mais avant la guerre mondiale de 1978. Citadine, intello pédante et féministe, adepte du namedropping à l’occasion (récemment j’ai croisé NKM sur la ligne 13 pendant un incident voyageur, moment de grâce). En charge d’un mari geek et de deux enfants d’âge très différents afin de bien profiter de tous les plaisirs de la vie : un qui commence à lire de 6 ans et un qui préférerait mettre la table plutôt que de lire de 13 ans. Elle aime lire (c’est con), vendrait sa mère (pénible) pour un bon mot et aller aux concerts. Elle n’aime pas la misère dans le monde, les gens méchants et la raclette. Elle fait un métier drôlement sérieux, avec l’air pénétré. On lui prête; de, graves soucis ? de ponctuation…

Carmela Soprano
J’ai connu la préhistoire des internets. Je suis « trop vieille pour avoir des enfants en bas âge » – dixit ma belle-mère-, mais « trop jeune pour être grand-mère – sauf si j’avais vécu au Moyen âge, mais alors j’aurais certainement déjà trépassé » – dixit moi-même. Si je fredonne la musique de Rabbi Jacob en préparant un couscous, c’est la faute à mes origines bigarrées et à ma culture cinématographique pour le moins éclectique. Et parce que je fais partie de ces gens étranges « qui n’ont pas de religion », dixit mon ex-belle mère.
Ma vie n’est que drame capillaire, et le poil est mon ennemi.

Madame Piche
Bientôt trentenaire, mariée, mère de 2 monstres (un précoce et un trop malin) ex femme au foyer option glandeuse, je me suis très soudainement reconvertie en femme d’affaires hyper débordée (oui enfin presque. On va dire que je passe beaucoup d’heures hors de la maison quoi) Je suis la groupie de la bande, la guimauve, mais en même temps un tas de choses me font chier, alors je dis beaucoup de gros mots. Je suis en attente de la légion d’honneur pour avoir accouché 2 fois sans péri. Ma devise : Pierre qui roule n’amasse pas mousse. Ne me demandez pas pourquoi.

Pied de Biche
J’ai toujours été la première de la classe,  rien qui dépasse, la fille discrète qui n’aime pas qu’on la remarque.  A l’extérieur je suis la petite fille modèle, la belle fille idéale. Mais dedans ça bouillonne, c’est débile, à tendance psychopathe. Je cultive l’autodérision et le second degré est ma seule religion. Je trouve beaucoup de gens ennuyeux, voire chiants. Comme ceux qui commencent leur phrase par « au jour d’aujourd’hui », les gens toujours sérieux, et plein d’autres encore. Mais je m’en veux de penser ça parce que je suis quand même gentille, au fond. Sinon j’aime pas les grandes gueules non plus, j’ai envie de leur péter les dents de devant (je suis gentille seulement au fond). J’ai une fille de 5 ans que j’élève seule depuis toujours, et qui me pose des questions existentielles comme « maman, c’est quoi un algorithme ?». J’ai souvent de la salade coincée dans les dents, mais ça me va hyper bien. Je sais faire des trucs incroyables, comme marcher en croisant les genoux, et des chorégraphies avec des verres en plastique

Marie Curare

C’est en baskets fluos et mini jupe que Marie Curare sévit.Le coeur plus gros que le ventre, l’injustice et la misère la mettent en émoi. La connerie aussi. Alors, dans son laboratoire, elle s’applique, la ride du lion bien froncée, pour concocter les potions les plus rares, les breuvages les plus épicés, les poisons les plus mortels. Elle les enverra, d’un souffle de sarbacane dans le cou de ses victimes (ou sur ce blog à l’aide de la touche « publier »).

Un rien la révolte. Un beaucoup également. Elle aime le faire savoir.
On lui demande souvent, au passage, si elle aurait bien la gentillesse de fermer un peu sa grande gueule.
Sinon, elle a droit à la carte famille nombreuse et a aussi un mari geek.

 

Publicités

26 réflexions sur “Dis bonjour à la dame

  1. C’est malin, j’ai lu Patrick Sébastien et maintenant je fredonne « la sardine ». chier.
    Bonjour mesdames, je pense que je vais bien m’entendre avec vous.
    Je me présente (jesuispolie) je suis éleveuse de filles.
    Voilà. Accessoirement j’aime le riz au lait et les feuilles de vignes farcies (et les sardines au barbecue… et merde je chante encore les sardines).

  2. Bonjour à la dame. Et aux autres. Merci pour les sardines. Et allumer le feu. Faich’. Je vais les chanter a tue tete a mon mari pour l’emmerder un peu.

  3. J’avais pas encore lu vos bios, vous avez l’air barges les filles ! J’adore !
    Mme Muscin est-elle sûre d’avoir assez réclamé la minuterie coincée dans son ascenceur??

  4. Je suis véritâblement enchantée de faire votre connaîssance Mesdames.
    Je vous aimes beaucoup, beaucoup, beaucoup.
    J’adore vos présentations, j’adore vous lire, j’adore vous commenter et vos réponses.
    Et j’aimerais savoir si vous avez chacune un blog personnel sur lequel vous vous ébattez joyeusement ??
    Si oui, pourriez-vous avoir l’extrême obligeance de me fournir les adresses…J’aimerais lire encore plein d’autres choses de vous toutes Mesdames.
    Je vous aimes encore très beaucoup. Beaucoup. Voilà tout le monde aura compris, je l’espère !!

Une remarque ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s